Dakar séries : Nouveau rallye en Europe centrale

Dakar séries : Nouveau  rallye  en  Europe  centrale

L’organisateur du Dakar, rallye-raid de référence annulé cette année pour des raisons de sécurité, a annoncé lundi la création du premier rallye satellite labellisé « Dakar Series», qui se déroulera du 20 au 26 avril en Hongrie et en Roumanie. De Budapest au Lac Balaton, en passant par les Carpates roumaines, ce nouveau rallye tout terrain de 3000 km, dont la moitié en spéciales «très techniques» de 60 à 160 km par jour, permettra notamment aux concurrents du Dakar annulé de  ne pas perdre leur investissement. «Pour l’économie des rallyes, il était urgent de leur offrir une vraie compétition pour sauver leur partenariat et leur réseau financier», a souligné Etienne Lavigne, le patron du Dakar, organisé par le groupe français Amaury Sport Organisation (ASO), qui a intégralement remboursé les frais d’inscription et de carburant aux concurrents du Dakar-2008 (250 motos, 200 voitures, 100 camions). «Nous étions en contact depuis plusieurs années avec les Hongrois, qui sont candidats au départ du Dakar-2010, et nous avions prévu de lancer nos Dakar Series en 2009. Les événements nous ont conduits à avancer d’un an ce projet de rallyes satellites qui, à terme, devraient être au nombre de trois par an, en plus du Dakar, le rallye-raid de référence», a expliqué Etienne Lavigne. Ce premier Dakar Series, dont le budget s’élèvera à 1 million d’euros, sera ouvert en priorité aux concurrents du Dakar annulé, qui ne paieront que les frais de dossier (300 euros). Les autres concurrents devront s’acquitter, à partir du 11 février, des frais d’inscription (3000 euros pour une moto, 5000 euros pour une voiture, 7000 euros pour un camion). «Les principales écuries, BMW, Mitsubishi, Volkswagen, Schlesser et KTM, se sont montrés intéressés par cette nouvelle épreuve», a souligné Etienne Lavigne, qui travaille aussi sur une 2e épreuve satellite qui pourrait avoir lieu au Portugal, d’où devait partir le Dakar-2008. Rappelons que  quelques semaines après l’annulation dramatique de l’édition 2008 en raison de terrorisme en Mauritanie, l’avenir de la course s’est déplacé vers un autre continent que l’Afrique, comme cela a été envisagé. Le Chili a été ainsi le premier pays à se porter candidat officiellement à l’organisation du rallye. Le sous-secrétaire d’Etat chilien aux Sports, Jaime Pizarro avait proposé que son pays accueille l’épreuve. Adoublé par le président du Chili, Michelle Bachelet, Pizarro a présenté à l’ASO le projet,qui garantit les conditions réclamées par les organisateurs. Le Chili n’écarte toutefois pas l’éventualité d’un parcours commun avec l’argentine, autre candidat qui s’est manifesté auprès d’ASO. 

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *