Dakhla Kiteboarding World Cup : Une clôture en fanfare

Dakhla Kiteboarding World Cup : Une clôture en fanfare

La cinquième édition du Dakhla Kiteboarding World Cup a tenu toutes ses promesses. Cette étape tenue annuellement sous le Haut patronage de Sa Majesté le Roi Mohammed VI est organisée par le Professional Kitesurf Riders Association (PKRA) et l’Association Lagon Dakhla pour le kitesurf et les sports de glisse, sous l’égide de la Fédération royale marocaine de yachting à voile, et en partenariat avec la wilaya d’Oued Eddahab-Lagouira, l’Agence pour la promotion et le développement des provinces du Sud et le ministère de la jeunesse et des sports.

«Cette cinquième édition bat le record avec plus d’une centaine de compétiteurs, et sera incontestablement le lieu d’un brassage culturel regroupant une trentaine de nationalités toutes venues avec enthousiasme pour profiter de leur séjour à Dakhla au Maroc», déclare Driss Senoussi, président de l’association Lagon Dakhla.

En effet, la ville désormais connue pour être la capitale mondiale de Kitesurf accueille chaleureusement et à bras ouverts tous les visiteurs. Ce lieu féerique où l’on se déconnecte de tout et où l’on reconnecte avec la nature et les fondamentaux a permis d’encourager, promouvoir et réglemeter la pratique de la voile. Une pratique qui s’est vue célébrée avec des compétitions internationales dominée surtout par les Brésiliens.

Au menu, figuraient Speed Crossing, Wave Master, et l’incontournable Freestyle, épreuve reine de cette manifestation durant laquelle se rencontrent les meilleurs pros qui proposent aux nombreux spectateurs, des gestes acrobatiques à couper le souffle. Dans cette dernière catégorie, c’est le Newzélandais Jacobes Marc qui a pu engranger le maximum de points devançant le Belge Tack Chritstophe et le Brésilien Neto Alexander respectivement en deuxième et troisième position. La participation maroc aine, bien que foisonnante (16 participants), n’a pas pu monter sur le podium.

Chez les dames, la senorita Pulido Gisela s’est brillamment imposée. Elle a été talonnée de près par une autre représentante du Bresil Kajiya Bruna. Quant à la Polonaise Winkowska, Karolina elle a occupé la troisième place.

Si comme précité, la participation marocaine ne s’est pas montrée à la hauteur des espérances, c’est en grande partie à cause du manque de la promotion de cette discipline. D’ailleurs, conscient de cette lacune, le ministère de la jeunesse et des sports a expressément déclaré qu’il mettra tous les moyens favorables à l’épanouissement de cette discipline et à la formation des jeunes passionnés de sport de glisse.

 

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *