Danone Nations Cup 2017 : Le Maroc classé troisième

Danone Nations Cup 2017 :  Le Maroc classé troisième

Honorable prestation des Lionceaux de l’Atlas

L’équipe marocaine a réussi à s’imposer face à des adversaires imbattables durant la phase de groupe, notamment les Etats-Unis, pays hôte de cette édition, ainsi que la France ou encore le Canada.

Les Lionceaux de l’Atlas ont brillé au stade Red Bull Arena de New York en signant une performance honorable face à des équipes fortes, ce qui leur a valu la troisième place au classement final de Danone Nations Cup 2017 qui s’est tenue entre le 21 et le 24 septembre.

Arrivée à la phase finale de la compétition, l’équipe marocaine a réussi à s’imposer face à des adversaires imbattables durant la phase de groupe, notamment les Etats-Unis, pays hôte de cette édition, ainsi que la France ou encore le Canada. Lors de la finale les Lionceaux se sont retrouvés face à la Roumanie, un match qu’ils ont gagné après la séance des tirs au but. En décrochant la troisième place respectivement après le Mexique et l’Argentine, le Maroc a regagné l’estime et la considération des 32 pays participant à ce tournoi, après la victoire glorieuse de 2015 à Marrakech. L’équipe est parvenue à réaliser un tel résultat grâce à la qualité de l’encadrement lors des préparations et à la persévérance et l’engagement.

Originaires de régions différentes du Maroc et issus de milieux modestes, cette douzaine d’enfants âgés entre 10 et 12 ans ont vécu le rêve américain, en visitant New York, en jouant au stade mythique Red Bull Arena et en croisant les stars internationales de football.

La performance des Lionceaux de l’Atlas renforce la volonté de Centrale Danone de poursuivre son engagement social auprès de l’enfance. En effet, Centrale Danone se mobilise chaque année pour que le Maroc puisse participer à ce tournoi international lancé à l’initiative de Franck Riboud, président du Groupe Danone. Parrainée par Zineddine Zidane et agréée par la FIFA, la Danone Nations Cup promeut les valeurs du fair-play, du respect et de l’esprit d’équipe.

Aimen Bouzoggaghe

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *