Dans le vif du sujet

Dans le vif du sujet

Le Real Madrid (Groupe F) et Manchester United (Groupe E), seront des hôtes spéciaux respectivement sur le terrain du FC Porto et à Stuttgart, ce soir lors de la 2e journée de la première phase de la Ligue des champions de football. Après une inquiétante défaite à Valence, le club des « All stars » veut se rassurer au Portugal, contre une équipe ayant commencé la saison tambour battant et considérée comme son plus grand rival du groupe F. Toute nouvelle défaite, même si elle ne serait pas catastrophique sur le plan sportif après la victoire contre l’OM, entamerait en tout cas la confiance des supporteurs, voire des joueurs dans le projet du président Florentino Perez qui a préféré sacrifier Claude Makelele et Fernando Hierro tout en laissant partir des remplaçants de haut niveau comme Flavio Conceiçao ou Celades. Il faut dire que le Real n’aborde pas ce match dans les meilleures conditions. L’Anglais David Beckham est forfait tandis que Zineddine Zidane, même s’il a joué l’intégralité du match contre Valence, n’a pas paru au mieux physiquement, loin de son niveau habituel. D’autant plus que les Portugais ont tout gagné la saison dernière (Championnat et Coupe du Portugal, Coupe de l’UEFA) et sont déjà en tête de leur championnat cette saison. Deco et Porto rêvent maintenant de s’offrir au Real de Figo. En France, le Vélodrome attend une victoire de son OM face au Partizan, classé 32ème et dernier au coefficient points par l’UEFA parmi les 32 qualifiés de la 1re phase de C1. L’Olympique de Marseille va affronter donc le Partizan Belgrade dans une mission qui doit à tout prix réussir surtout après la défaite subie en ouverture à Madrid (4-2). Mido et Drogba seront chargés de mettre le feu à la défense serbo-monténégrine conduite par le Nigérian Taribo West. Dans le groupe E, les diables rouges de Manchester United jouent en Allemagne pour y affronter le club de Sttutgart entraîné par un ex-international allemand, Felix Magath. Une jeune équipe qui se trouve à la tête de la Bundesligua et qui reste invaincue après sept journées, avec aucun but encaissé pour neuf marqués. Une rude tâche pour les poulains de Sir Alex Ferguson. Mais ces derniers sont en mesure de forcer le verrou allemand avec leur armada offensive notamment le Néerlandais Ruud Van Nistelroy. Les diables rouges ont passé cinq buts au Panathinaïkos lors de la première journée. Quant aux grecs du Panathinaïkos, ils reçoivent les Ecossais du Glasgow Rangers. Tous deux leaders – et invaincus – dans leur championnat respectif, le Panathinaïkos et les Rangers ont connu des fortunes diverses lors de la 1re journée. Les Grecs ont été atomisés à Manchester (0-5) alors que les Britanniques ont dominé Stuttgart (2-1). Autant dire que le «Pana» doit l’emporter pour garder ses illusions intactes. Au Groupe G, les Italiens de la Lazio reçoivent les Tchèques du Sparta Prague. La Lazio retrouve sur son chemin une vieille connaissance en la personne de Karel Poborsky. Le Tchèque, qui a porté le maillot bleu ciel pendant une saison et demie (janvier 2001-mai 2002), veut se rappeler au bon souvenir du Stadio olimpico où les tifosi romains attendent confirmation des bons débuts à l’extérieur de la Lazio, sur la pelouse du Besiktas (2-0). Enfin, les Anglais de Chelsea affronteront les Turques de Besiktas. La multinationale londonienne battant pavillon russe, toujours invaincue en Première League, semble hors de portée du Besiktas même si les Turcs sont en tête de leur championnat. Pour le Groupe H, le Milan AC, vainqueur de son premier match devant l’Ajax Amsterdam (1-0), se rend en Espagne avec une belle confiance, pour se mesurer au Celta Vigo. Ce dernier a remporté ce week-end sa première victoire en Liga et aspire à faire de même en Ligue des champions après des débuts mitigés à Bruges (1-1).

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *