De grands athlètes prennent part au marathon de Casablanca

De grands athlètes prennent part au marathon de Casablanca

Soixante marathoniens de l’élite internationale issus de 18 pays ont déjà confirmé leur participation à la troisième édition du Grand marathon international de Casablanca (GMIC). Cette manifestation est prévue dimanche 24 octobre à la place Mohammed V à partir de 8 heures. Cette année, l’événement se déroulera sous le signe de plusieurs nouveautés, avec la programmation d’un semi-marathon et d’une course en relais «Challenge Corporate» ouverte aux entreprises. «Notre engagement est de renforcer les rapports sociaux entre les personnes issues de différents horizons par le biais d’un marathon accessible et d’activités sportives adaptées à chacun mais aussi d’encourager la révélation de jeunes sportifs marocains prometteurs», a déclaré Saïd Ibrahimi, président de l’association du Grand marathon international de Casablanca, lors d’une conférence de presse tenue mercredi 13 octobre à Casablanca. Et de poursuivre que «Le Grand marathon international de Casablanca est une véritable locomotive pour la ville, et la pousser c’est encourager un événement promotionnel de première importance pour Casablanca et sa région, mais aussi pour notre pays». En effet, la troisième édition réunira une belle brochette de top runners. En l’occurrence, les Kényans William Kipsang, vainqueur à Rotterdam, où il avait établi un chrono de 2:05.49 en 2008 et à Séoul (Corée du Sud), Peter Kiprotich (2:08.49) et Kiptum Maindi (2:10.19) et les Ethiopiens Hussein Adilo (2:09.09) , Haile Feleke (2 :10.51), figurent parmi l’armada des top runners étrangers et le Marocain Rachid Kisri, 5ème à Paris l’année dernière avec un temps de 2:06. En plus de plusieurs espoirs du marathon marocain seront également engagés, notamment Ryad El Mostapha (2:11.41), Abdallah Falil (2:12.37), Rachid Ghanmouni (2:09.11) et Slimani Benazzouz, vainqueur du marathon de Miami en 2009. Côté dames, sur une douzaine de top runners, l’édition enregistre l’engagement de deux Russes, Larissa Zyuzko (2:26.26) et Yelena Nurgalieva (2:29.49), ainsi que la Marocaine Samira Raif, qui a établi un chrono 2:36.47 à Ottawa en mai et qui tentera d’améliorer son temps à Casablanca, où elle a réalisé 2:41.04 en 2009 avec le quatrième rang. Par ailleurs, un semi-marathon sera décalé de 1h45 du départ du marathon afin de permettre l’arrivée d’abord des top runners (marathon), puis des semi-marathoniens et des amateurs, a indiqué M. Ibrahimi.

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *