Débat sur la protection médicale des sportifs

Débat sur la protection médicale des sportifs

Le quatrième Forum international des athlètes de haut niveau s’est tenu à Marrakech du 29 au 31 mai à l’initiative de Nezha Bidouane et Hicham El Guerrouj, sur invitation du Comité national olympique marocain. Après Lausanne à deux reprises et Dubaï, c’était au tour de la ville ocre d’accueillir les athlètes venus du monde entier, des représentants des Fédérations internationales de sports olympiques et des cinq associations continentales de Comités nationaux olympiques. L’objectif de ce Forum est d’offrir aux athlètes une plateforme de discussion et d’échanges sur des sujets qui les concernent directement et sur d’autres qui dépassent la simple zone du terrain du sport. Un bon nombre de questions relatives à la vie sociale et professionnelle des athlètes pendant et après le sport de haut niveau, les relations entre les athlètes, les clubs, les fédérations et les Comités nationaux olympiques (CNO) étaient au cœur des discussions. Quel sera le sort de l’athlète de haut niveau après avoir quitté la compétition? Comment mène-t-il sa vie ? Est ce que l’athlète de haut niveau choisit le moment opportun pour mettre fin à sa carrière?. Aujourd’hui, être athlète ne s’arrête pas à une piste d’athlétisme, une piscine, un terrain … comme tout citoyen, l’athlète a le droit et le devoir d’exprimer ses préoccupations et ses recommandations sur la place qu’il occupe dans le mouvement sportif et la société en général, sur son choix de vie et de carrière voire sur la préparation et le déroulement des Jeux Olympiques ou de toute manifestation sportive. «L’athlète de haut niveau doit pour honorer son image et sa notoriété, participer activement à des projets socio-humanitaires qui visent à combattre la pauvreté et l’exclusion», a déclaré la ministre et des Sports, Nawal El Moutawakel.
De son côté, le président du CNOM, Hosni Benslimane, a souligné que «par leur idées, fruits de leurs vécu et de leurs aspirations sportives, par leurs contributions actives et leur don de soi, les athlètes entretiennent et renforcent vigoureusement l’idéal et les valeurs olympiques». «Rares sont les personnages qui ont autant d’impact que ces champions olympiques qui ont fait vivre à toute nation des moments inoubliables de joie et de fierté, leur seule présence fait naître ou renforce des vocations chez les jeunes et les pousse à se surpasser», a-t-il dit, ajoutant que «les noms des femmes et des hommes qui se sont distingués resteront gravés dans les mémoires, comme des symboles, des modèles prestigieux de courage, de volonté et d’efforts sur soi». L’athlète de haut niveau est ainsi amené à jouer un rôle important et faire entendre sa voix au sein du mouvement sportif local, national, régional et international et au-delà au sein de la société.
À l’isssue de cette rencontre, El Moutawakel a pris la décision de créer une commission d’athlètes constituée majoritairement de ceux élus par leurs pairs participant aux Jeux olympiques. Cette commission tend à apporter des réponses aux diverses questions relatives à la reconversion des sportifs de haut niveau après leur carrière, à leurs places et responsabilités au sein des organisations sportives ainsi qu’à leur rôle auprès de la jeunesse. A titre indicatif, le prochain congrès olympique aura lieu à Copenhague en octobre 2009.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *