Début fructueux de l’Ittihad de Tanger

Début fructueux de l’Ittihad de Tanger

Le championnat national de première division de basket-ball, saison 2009-2010, a démarré le week-end dernier par des duels palpitants, notamment après une vague de transferts.
La tête d’affiche de cette première journée n’était autre que la rencontre qui a opposé l’Ittihad de Tanger, double-champion en titre, et le nouveau promu, Sport Plaza Casablanca, un jeune club créé en 2000 et qui s’est hissé, en trois ans, de la troisième à la première division. L’Ittihad de Tanger  a bien entamé sa défense du titre en battant à domicile le nouveau venu sur les salles de l’élite nationale, Sport Plaza par 75  à 68 points, samedi 17 octobre en match de la première journée du championnat national de basket-ball. Le club du détroit devait faire attention face à une équipe promue qui est assez ambitieuse et capable de créer la surprise durant cette saison. De son côté, l’AS de Salé, vice-championne en titre, a affronté le Chabab d’Al Hoceima, deuxième nouveau promu qui dispute sa première saison dans la première division. Le club slaoui n’a pas eu de peine à s’imposer devant le Chabab Al Hoceima  par 79 points à  57.  Il est de rappeler que l’ASS a renforcé ses rangs avec des joueurs américains, serbes et rwandais et confié sa direction technique à un entraîneur serbe. Dans les autres rencontres de cette journée, le Moghreb de Fès a croisé le fer avec le Tihad Sportif, qui a regagné sa place en D1 après deux saisons de sa relégation.
Le club de Fès, vainqueur cette année de la 3è édition du Tournoi Ahmed Lahrizi, a ramené une large et précieuse victoire du parquet du Tihad Sportif par  54 points à 76. Cette journée a été marquée aussi par la rencontre ayant opposé Ithry Nador au FUS de Rabat. Ce dernier a battu Ithry Nador qui joue sa deuxième saison en première division, après avoir fait sensation l’année dernière par 63 points à 62. A noter que les clubs du Tihad Sportif, Chabab Al Hoceima et Sport Plaza remplacent cette année en D1 le Wydad de Casablanca, le KAC et le Club municipal, relégués l’année dernière.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *