Déjà un tiers du championnat…

Le leader du classement, le Wydad de Casablanca fera face au Fath, avant dernier au classement. Les rouges et blancs semblent avoir retrouvé le sourire après la série de victoires qu’ils ont enregistrée . le Fus, quant à lui, est dans de mauvais draps. L’équipe n’arrive tout simplement pas à gagner et la question sur sa capacité à changer la donne se pose de plus en plus. L’autre duel opposera le Raja de Casablanca aux FAR. De quoi nous rappeler le bon vieux temps des deux équipes qui nagent en plein doute cette saison. Les verts, avec seulement trois victoires sur les dix matches joués jusque là en championnat ont pris le pli des bons résultats et se retrouvent en ex-aequo avec les FAR en 7ème position. L’équipe des forces armées, changée de fond en comble en début de saison semble gagner de plus en plus en cohésion. Les nouveau joueurs risquent de faire mal dans les prochaines rencontres. Un match plutôt facile le Hassania d’Agadir contre la Renaissance Settat. Les Soussis, poursuivants immédiats du Wydad, figurent parmi les équipes sur lesquelles il faudrait compter cette année. La Renaissance continue, par contre, de patauger en 12ème position après sa défaite la semaine écoulée face à l’Ittihad de Khémiset. L’IZK, dont les résultats n’en finissent pas de valser, n’aura pas de mal à mener la danse contre un Ittihad Tanger qui croule toujours sous le poids de ses matches nuls. Les Tangerois occupent la 9èe position avec 14 points. Les deux équipes qui sont sérieusement à craindre pour les 20 matches qui restent du championnat sont incontestablement l’Olympique de Khouribga et le CODM de Meknès. Les Khouribguis, une équipe-entreprise et qui devrait servir d’exemple pour toute réflexion sur le professionnalisme au Maroc, aura à affronter un Moghreb de Fès non moins exemplaire cette saison. Les Fassis occupent la quatrième place. Le CODM de Meknès, qui sera opposé à la Jeunesse Massira, est placé juste derrière et reste l’équipe la plus performante de ce début de saison. Le rajeunissement de l’effectif entamée la saison passée a fini par apporter ses fruits. Depuis son sacre en 1995, le club ismaili réalise sa mailleure entame de saison. La déception cette année est venue du côté du Kawkab. Les Marrakchis, classés 14ème avec seulement 5 points rencontrera le Stade Marocain, classé, avec Settat, en 12 position. Le Tihad Sportif (TSC), une équipe solide mais aux ambitions limitées, ne devrait pas avoir du mal à disposer Raja Béni Mellal, qui n’a jamais pu s’extriper de la zone dangereuse. Les Mellalis jouent désormais avec le feu et se placent en position de relégables.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *