Demi-finales: Trois ténors et un Burkina Faso surprenant

Demi-finales: Trois ténors et un Burkina Faso surprenant

Après leur échec en demi-finale de la CAN 1998 et en finale de la CAN 2013, les «Etalons» se verraient évidemment bien rentrer dans l’histoire de la compétition, le 5 février.

La Coupe d’Afrique des Nations est au stade des demi-finales. Les quatre rescapés qui sont parvenus à se défaire des groupes et de leurs adversaires, se rencontrent ces mercredi et jeudi pour une place en finale.

Ainsi, l’Egypte sera opposée au Burkina Faso ce mercredi, tandis que le Cameroun croisera le fer avec le Ghana le lendemain. C’est dire qu’il n’y a eu finalement pas de grandes surprises, puisque les trois pays ayant remporté la moitié des Coupes d’Afrique des Nations sont présents en demi- finales de cette nouvelle édition.

Le Burkina complète ce dernier carré. Il n’est jamais parvenu à remporter le Graal. Cependant, franchir les premiers tours et atteindre les phases avancées leur est habituel.

En effet, l’équipe du Burkina Faso, qui a joué (et perdu) une seule finale, déteint évidemment dans ce paysage, avec son palmarès vierge. Mais les Burkinabès disputent ce tournoi sans complexe et ont pratiqué un football plus séduisant que les Camerounais, les Egyptiens ou les Ghanéens.

Après leur échec en demi-finale de la CAN 1998 et en finale de la CAN 2013, les «Etalons» se verraient évidemment bien rentrer dans l’histoire de la compétition, le 5 février. Pour ce faire, ils devront commencer par battre aujourd’hui à Libreville, une sélection égyptienne qui n’a toujours pas encaissé de but durant cette CAN 2017. La cage de Essam El Hadary restera t-elle inviolée pour longtemps ?

En dépit des capacités du portier, la défense égyptienne représentera pour les Etalons une réelle barrière qu’il faut franchir. La charnière offensive burkinabaise se montre souvent dangereuse et a été capable de scorer à 6 reprises lors de cette compétition.

Quant à la seconde demi-finale, elle sera d’une autre saveur. Les Camerounais et les Ghanéens se disputeront l’opportunité d’avoir une cinquième étoile de champion d’Afrique brodée sur leurs maillots respectifs ; celle qui symbolise une victoire en Coupe d’Afrique.

Cameroun-Ghana est en outre une affiche étonnamment rare en phases finales du tournoi. Les deux équipes ne s’y sont affrontées qu’à trois reprises seulement. La dernière fois, c’était en demi-finale de la CAN 2008, à Accra. Les Camerounais s’étaient qualifiés pour la finale avant d’être battus par les Egyptiens.

L’histoire a-t-elle envie de se répéter ?

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *