Départ de Laura Dekker pour son tour du monde à la voile en solitaire

Départ de Laura Dekker pour son tour du monde à la voile en solitaire

La navigatrice néerlandaise Laura Dekker, 14 ans, a quitté mercredi les Pays-Bas pour entreprendre son tour du monde à la voile en solitaire et tenter de devenir la plus jeune personne à réaliser cet exploit. Laura et son père Dick Dekker, qui l’accompagne à bord de son voilier Guppy jusqu’au Portugal, ont passé peu après 09H00 (07H00 GMT) la jetée du port de Den Osse (sud-est) où ils résident sur une péniche, se dirigeant vers la mer du Nord sous les yeux de plus d’une centaine de spectateurs et plus d’une cinquantaine de journalistes.  Une douzaine de bateaux ont accompagné au-delà du port le voilier de 11,5 m de long, blanc à coque rouge de la navigatrice, vêtue d’un pantalon blanc, d’un gilet et d’un T-shirt noir sur lequel figure une tête de mort. «Je n’ai pas vraiment peur», a déclaré à propos des difficultés d’un tel périple la jeune fille, interrogée par la presse sur le quai, devant son voilier, quelques minutes avant son départ. Interrogée sur ce qui allait le plus lui manquer lorsqu’elle sera en mer, la jeune fille aux yeux verts et aux cheveux châtain clair a répondu spontanément : «Spot!», son chien.  Elle prévoit d’entamer officiellement son tour du monde en solitaire dans «environ quatre semaines» à partir du Portugal, où son père la laissera continuer seule le voyage. Le port de départ au Portugal n’est pas encore connu, a-t-elle indiqué à l’AFP. Le tribunal de Middelburg a rejeté le 27 juillet la demande de prolongation du placement de la jeune fille sous la surveillance du Conseil de protection de l’enfance, qui n’a pas interjeté appel contre cette décision. Le Conseil avait demandé aux juges de prolonger jusqu’en août 2011 le placement de l’adolescente sous sa surveillance afin d’empêcher son périple, arguant de préoccupations quant à son développement socio-affectif. Son départ, initialement prévu en septembre 2009, avait été suspendu par la justice, saisie par les services de protection de l’enfance, qui avait jugé insuffisantes les garanties pour sa sécurité. «En un an, elle a pris trois ans de plus», a estimé Peter de Lange en évoquant les procédures judiciaires rencontrées par sa cliente. Laura Dekker, soutenue par ses parents dans ce projet, doit achever son périple quelques jours avant de fêter son 17e anniversaire le 20 septembre 2012 pour devenir la plus jeune navigatrice à réaliser un tour du monde en solitaire. «Je vais faire de mon mieux», a-t-elle dit à la presse.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *