Deportivo-Manchester : La revanche

Corogne-Manchester, c’est le grand format des quarts de finale de la Ligue des Champions de football qui se disputeront mardi et mercredi. Mais c’est aussi, le troisième face-à-face des deux clubs. Vainqueurs des Mancuniens au Riazor et à Old Trafford, lors de la première phase, les Galiciens se disent prêts à rééditer l’exploit contre les hommes de Sir Alex Fergusson. « Ce qu’on a fait une fois, on peut le refaire.
Évidemment, ce ne sera pas facile, mais on sait que nous en sommes capables. En entrant sur le terrain, il faudra toutefois oublier ces deux victoires pour se concentrer sur le match », estime le milieu de terrain international espagnol Sergio.
Dans une compétition souvent dominée par les grands d’Europe, le club galicien a réussi, cette saison, à déjouer tous les pronostics en s’imposant devant les grands prétendants, comme la Juventus, Manchester, ou encore Arsenal. Deuxième de sa poule à l’issue de la deuxième phase, mais qualifié avant la dernière journée, le Deportivo devra, encore une fois, sortir son grand jeu s’il veut se qualifier pour le dernier carré. Car son prochain adversaire a beaucoup évolué. Jeu à une touche de balle, rapidité, efficacité et technicité, tels sont les armes des Red Devils mardi à Riazor. De leur côté, les coéquipiers du Marocain Noureddine Naybet, pour qui Manchester n’est plus l’équipe qui fait peur, chercheront à profiter du point faible des Mancuniens, à savoir la défense. Pour y parvenir, le club galicien compte énormément sur son intenable avant-centre Diego Tristan. L’attaquant espagnol, l’un des joueurs les plus en vue cette saison, a marqué à deux reprises contre le même Manchester lors de la première phase. « Pour gagner, il faudra être concentré et travailler.
Manchester reste une grande équipe qu’il faut respecter. Croire que ce sera facile serait une grosse erreur », estime toutefois l’entraîneur Javier Irureta, qui reste prudent. La saison dernière, le Deportivo n’a pas pu dépasser ce stade après avoir été éliminé par l’autre club anglais Leeds ( 0-3, 2-0).
Les Red Devils aborderont le match avec un esprit de revanche après les deux revers de la première phase. « C’était en début de saison, nous avions quelques problèmes et on commettait pas mal d’erreurs », estime le milieu de terrain anglais Paul Scholes qui fait allusion aux deux bourdes à Old Trafford du gardien français Fabien Barthez qui a depuis retrouvé son niveau habituel.
«Contre Leeds (victoire 4-3 ), nous avons prouvé que nous étions en bonne forme, estime quant à lui Sir Alex Ferguson, manageur de MU. Nous sommes une équipe qui a du tempérament. Nous l’avons prouvé même si, cette saison, nous avons eu quelques moments où notre football a été horrible ».

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *