Dernière compétition avant les J.O de Pékin

Dernière compétition avant les J.O de Pékin

Ils sont 11 pays à avoir répondu présents à la troisième édition du Trophée Mohammed VI de boxe. Organisée par la FRMB du 23 au 28 mai, cette rencontre internationale se veut un exercice préparatif aux Jeux Olympiques de Pékin prévus du 8 au 24 août et où le Maroc sera représenté par dix pugilistes marocains. Le Trophée Mohammed VI de boxe aura lieu dans les locaux de la salle omnisports du complexe sportif Mohammed V à Casablanca.
Il réunira 84 boxeurs venus des quatre coins du monde, notamment de France, d’Egypte, d’Algérie, de Tunisie, de la République Démocratique du Congo, de Hongrie, du Canada et des Emirats arabes Unis. La sélection nationale marocaine sera, quant à elle, présente à travers trois groupes. Le premier est constitué des dix qualifiés aux jeux Olympiques, le second des meilleurs espoirs. Le troisième groupe sera composé de boxeurs marocains résidant à l’étranger. Ainsi, après une première édition organisée à Rabat, en décembre 2004, une deuxième à Fès, en novembre 2006, c’est la métropole économique qui prend le relais pour une édition qui s’annonce palpitante puisqu’elle intervient à la veille du voyage des pugilistes en Chine. Pour le président de FRMB, Abdeljaouad Belhaj, le but de la manifestation est de «permettre aux boxeurs  participants aux Jeux Olympiques de se connaître et de se mesurer les uns aux autres» et d’ajouter «nous visons à professionnaliser cette discipline et à en redorer le blason en souvenir de ce bon vieux temps des années 60 et 70» . Cette compétition permettra aux boxeurs marocains de disputer un nombre important de combats, puisqu’il y aura une moyenne de vingt combats par jour. Cette édition se déroulera  sous forme de championnats (avec cumul de points) et sera arbitrée par dix-sept juges-arbitres, dont dix marocains et huit étrangers.
Le tournoi s’étalera sur six journées dont les deux premières seront consacrées aux éliminatoires. La première demi-finale est programmée pour le lundi 26 mai et la seconde, le mardi 27. Quant à  la finale, elle sera prévue le mercredi 28 mai, à partir de 17 heures.
Les yeux des Marocains seront particulièrement braqués sur les dix qualifiés pour Pékin. Dans ces qualifications, seule la Russie a réussi à avoir onze qualifiés. Le Maroc se trouve à ce niveau second avec la Chine et le Kazakhstan. Il convient de mentionner qu’après l’athlétisme, la boxe est le sport qui rapporte le plus de médailles au Royaume. Par ailleurs, Belhaj a assuré que : «la fédération ambitionne d’organiser des manifestations similaires pour les cadets et les juniors de manière à permettre à la relève d’évoluer dans de bonnes conditions». En choisissant d’organiser cette compétition tous les deux ans dans une ville différente, la FRMB tend à attirer le plus grand nombre de pratiquants de ce sport. A titre indicatif, la FRMB s’est attachée les services d’un entraîneur roumain, qui a déjà dirigé les sélections de son pays et de la Tunisie, afin de préparer aux côtés des cadres nationaux, une équipe marocaine ayant l’esprit compétitif. Rappelons qu’en 2006, le Maroc s’est adjugé le premier rang avec 6 médailles en or, 2 d’argent et 6 de bronze devançant la France et la Tunisie. 

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *