Dernière journée du play-off

Après avoir loupé prématurément la Coupe du trône, le WAC a fait un départ en trombe dans le play-off. Cette donne s’est clarifiée particulièrement après que le WAC eut grappillé deux grandes victoires au détriment des deux ténors du basket-ball national, en l’occurrence, le FUS et le TSC. Ce qui lui a permis d’engranger six points, gages de la première place. Cependant, lors des matches retour, les Rouge et Blanc étaient obligés de réaliser une autre victoire pour être définitivement aptes à jouer le dernier carré d’as. Seulement, les vœux du coach américain Wreight Sterling et du comité du WAC ne furent pas exaucés puisque les co-équipiers de Karim Ayadi ont perdu leurs deux matches retour. Malgré tout, le WAC se trouve toujours à la première position de son groupe avec 8 points après avoir joué quatre matches dont deux gagnés et deux perdus. Il est talonné par le FUS avec trois matches joués dont deux gagnés et un perdu avec un total de sept points. En troisième position, vient le TSC qui a joué trois matches. Il en a gagné un et perdu les deux autres avec un total de cinq points. Néanmoins, le TSC et le FUS vont disputer samedi dans la salle du complexe sportif Sidi Mohamed le match décisif qui aura sans doute un impact sérieux sur le sort des trois équipes qui constituent le groupe.
Dans ce cas, plusieurs hypothèses sont à entrevoir. Si le FUS gagne le TSC c’est le FUS qui sera qualifié en compagnie du WAC. Si c’est le TSC qui l’emporte devant le FUS, les trois clubs seront exactement sur la même longueur d’ondes avec huit points chacun. Dans ce cas, le recours aux points-averages sera systématiquement en faveur du FUS et du TSC, compte tenu de leurs scores obtenus au dépens du WAC lors de leurs matches retours. Cette confusion a incité certains observateurs de la grosse balle orange à craindre une sorte d’entente préalable entre le FUS et le TSC dans le but de «balayer» le WAC. Chose qui paraît tout de même fastidieuse, mais nous souhaiterons à ce que les choses se passent le plus normalement du monde et que le fair-play finira par l’emporter sur tout le reste.
Pour le groupe B, le MAS et le Raja sont d’ores et déjà qualifiés depuis la deuxième journée du play-off après l’écart de l’IRT. En dépit de tout, le MAS et le Raja vont se retrouver ce week-end en nocturne dans la salle du WAC. Une partie de simple formalité puisque les deux équipes sont déjà qualifiées pour le carré d’as. Le MAS occupe la première place avec trois matches joués pour autant gagnés avec un total de neuf points, suivi du RCA avec sept points pour trois matches joués dont deux gagnés et une défaite. A la dernière position, se trouve l’IRT avec quatre points en quatre matches joués pour autant perdus.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *