Dernière ligne droite

Trois buts à zéro, un score sans appel. Trois buts verts et blancs ont permis au Raja de régner dimanche après-midi sur le Complexe sportif Mohamed V à Casablanca. Lors de la 27ème journée du championnat de première division du Groupement national de football, les Aigles Verts ont eu le dernier mot dans un derby pas comme les autres, puisque l’enjeu n’est autre que le titre de champion du Maroc.
Devant 60.000 spectateurs, Mustapha Bidoudane a annoncé la couleur trois minutes à peine après le début de la rencontre en inscrivant le premier but rajaoui. Les tentatives wydadis sont restées infructueuses tout au long de la première mi-temps. A la reprise, Hamid Nater a aggravé la situation des hommes de Hassan Benâbicha en doublant la mise à la 51ème minute. Un quart d’heure plus tard, le même Bidoudane clôture le festival de buts rajaouis en signant le troisième et le dernier but de la rencontre. La défaite du Wydad sera lourde de conséquences sur le moral de l’équipe pour le reste de la saison. Ayant pratiquement perdu toute chance dans la course au titre, les Rouge et Blanc, qui auront à en découdre avec deux grosses pointures : le MAS et le HUSA doivent désormais se concentrer sur la coupe du Trône. Pour leur part, les poulains d’Henry Michel ont pris une sérieuse option pour le sacre final. Ils occupent désormais la troisième place au classement avec 47 points, se rapprochant de plus en plus du leader, le Hassania d’Agadir.
Ce dernier se dirige également vers son deuxième titre d’affilée. Les hommes de M’hamed Fakhir n’ont eu aucune pitié pour le Fus de Rabat, avant-dernier et menacé de relégation. En marquant les deux buts de la victoire, Boubou à la 55ème minute et Kharbouche dix minutes plus tard ont enfoncé encore plus l’équipe rbatie qui évoluait devant son public. Les Soussis qui comptent un match en moins contre le MAS ont bénéficié des faux-pas de leur poursuivant immédiat le CODM, auteur d’un nul blanc à Casablanca face au TSC (0-0). L’attaque meknassie est restée stérile tout au long de la rencontre et ce n’était pas faute d’essayer. L’équipe de Fakhreddine Rajhi se retrouve ainsi devancée de trois points par le Hassania.    
La 27ème journée a amené d’autres grandes surprises, notamment la défaite du MAS à Tanger face à l’Ittihad local. Lanterne rouge, l’IRT a mené au score par deux buts à zéro avant que les Fassis ne marquent leur unique but à la 75ème minute. Il s’agit de la sixième défaite des poulains d’Ivica Todorov durant cette saison, toutes à l’extérieur. Pour leur part, les nordistes rejoignent au nombre de points le Fath, mais continuent à fermer la marche du classement. Le Kawkab de Marrakech a également beaucoup profité de la journée. Signant sa deuxième victoire d’affilée, cette fois-ci contre l’Olympique Khouribga au stade Harthy (2-0), les Marrakchis ont fait la meilleure ascension de la journée en gagnant quatre places au classement. Ils passent ainsi à la dixième place avec un total de 30 points et s’éloignent momentanément de la zone rouge. Deux rencontres se sont terminées sur la marque d’un but partout. L’Ittihad de Khémisset et le KAC de Kénitra se sont partagés les points respectivement avec la Jeunesse d’Al Massira et le Chabab de Mohammedia. Des nuls qui n’arrangent en aucun cas le KAC et la JSM, treizième et quatorzième au classement avec un total de 28 points chacun. La dernière rencontre de la journée, mettant aux prises deux équipes de la seconde moitié du classement, la Renaissance de Settat et les FAR en l’occurrence, s’est également soldée par un nul blanc. Les locaux se maintiennent ainsi à la neuvième place alors que les militaires sont douzièmes avec 28 points également.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *