Des chocs et des titans

A deux journées de la fin de la deuxième phase de la Ligue des Champions, plusieurs gros calibres du football européen n’ont toujours pas réservé leurs fauteuils en quarts de finale. Deux équipes font cependant exception. Il s’agit du Milan AC et de Manchester United, leaders respectifs des groupes C et D.
Italiens et Anglais ont fait un parcours sans fautes lors de la deuxième phase de la compétition. Ils totalisent 12 points fruit de quatre victoires. Mercredi, les Milanais évolueront à Santiago Bernabeu dans l’un des chocs les plus attendus de la journée. Tout autre résultat que la victoire n’arrange en rien les affaires du Real, deuxième avec cinq points.
Le club madrilène, qui risque de se voir privé de son avant-centre Ronaldo souffrant d’une surcharge musculaire à la cuisse gauche depuis samedi, n’aura pas la tâche facile. Bien que déjà qualifié, le Milan AC est déterminé à jouer le jeu. « Nous jouerons à Madrid comme si notre qualification en dépendait », a affirmé le vice-président du club et président de la Ligue italienne des clubs, Adriano Galliani. Le Milan AC, qui est resté sur un deuxième nul consécutif en championnat, entend rééditer la victoire de l’aller 1-0 au San Siro.
Les poulains de Carlo Ancelotti évolueront sans Filippo Inzaghi, Massimo Ambrosini et Kakha Kaladze, blessés. Le Borussia Dortmund, troisième du groupe C à un point des Madrilènes, affrontera au Westfalen Stadion le Lokomotiv Moscou, lanterne rouge du groupe mais récent vainqueur de la super coupe de Russie. Ayant quasiment perdu son titre de champion d’Allemagne, le Borussia Dortmund va tenter de sauvegarder sa maigre chance de qualification pour les quarts de finales. Une victoire s’impose.
Dans le groupe D, la seconde place qualificative aux quarts de finale se jouera ce mercredi entre le Deportivo La Corogne et la Juventus Turin, tous deux totalisant quatre points. Contre l’actuel leader du Calcio, les Espagnols restent optimistes. «Nous sommes face au match le plus important de la saison jusqu’à présent, parce que nous jouons notre qualification pour le tour suivant. Nous avons conscience de la difficulté de la tâche qui est de gagner dans le stade de la Juventus, mais le Deportivo a le potentiel pour gagner », résume le défenseur César Martin. Il s’agit de la troisième confrontation entre le Depor et la Juve dans le fief de ce dernier. Les deux matches précédents se sont terminés par des résultats nuls. Déjà assuré de finir premier du groupe, Manchester United reçoit le FC Bâle.
Au match aller, en novembre à Bâle, les Suisses avaient certes perdu (3-1) mais avaient dominé pendant une heure. Avec trois défaites contre une seule victoire (à domicile face au Deportivo La Corogne) les Bâlois pensent néanmoins qu’une qualification reste possible. Il ne leur reste que s’imposer à Old Trafford.

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *