Des menaces à l’encontre de José Mourinho

Des menaces à l’encontre de José Mourinho

Le président de l’Union des communautés et organisations islamiques d’Italie (UCOII), Mohamed Nour Dachan, a condamné fermement les menaces proférés contre l’entraîneur portugais de l’Inter Milan, José Mourinho, à la suite de propos qui lui ont été attribués par la presse sur le jeûne des joueurs durant le Ramadan. «Nous condamnons fermement les menaces à l’encontre de l’entraîneur de l’Inter José Mourinho, à qui nous exprimons toute notre solidarité», a affirmé Dachan dont les propos ont été rapportés samedi par l’agence ANSA. La réaction du président de l’UCOII intervient suite à des informations selon lesquelles le technicien portugais aurait été menacé de mort par des extrémistes islamistes sur certains sites pour ses commentaires sur l’observance du Ramadan par l’attaquant ghanéen Sulley Mutari, précise la même source.
Lors du match samedi dernier de son équipe face à Bari pour le compte de la première journée, Mourinho avait remplacé Muntari après seulement une demi-heure de jeu. Interrogé à ce sujet, Mourinho aurait mis en cause la fatigue et la faiblesse du joueur du fait du jeûne du Ramadan qui, selon lui, intervient cette année à une période non favorable pour les footballeurs. Dans des déclarations rapportées samedi par plusieurs quotidiens italiens, l’entraîneur de l’Inter se défend d’avoir tenu des propos dans ce sens, affirmant qu’il n’avait pas à s’ingérer dans des questions relevant de convictions personnelles.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *