Des traces de stéroïdes dans les cheveux de joueurs de foot et de rugby

Des traces de stéroïdes dans les cheveux de joueurs de foot et de rugby

Sur les 138 échantillons capillaires de sportifs que l’AFLD a fait analyser par deux laboratoires spécialisés, 22 contenaient des traces de stéroïdes.
L’AFLD, qui a alerté les présidents et les médecins des fédérations concernées, ne prendra
ni de sanctions disciplinaires, ni ne divulguera les noms de ces sportifs.
Pour ce premier sondage, l’agence antidopage s’est concentrée sur le football, le rugby et le cyclisme professionnels, l’athlétisme et le cyclisme amateur. Les sportifs avaient été eux choisis au hasard. Ces 22 cas se déclinaient entre 18 cas de DHEA, trois cas de testostérone et un cas de testostérone et DHEA. Le football est la catégorie la plus touchée avec 21,8% de cas.
La DHEA est une hormone qui peut être trouvée dans des compléments alimentaires américains, mais en France elle n’est délivrée que sur prescription médicale avec une préparation en pharmacie, a précisé Michel Rieu, le directeur médical de l’AFLD.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *