Deux organisateurs, un seul tournoi

Deux organisateurs, un seul tournoi

Drôle d’affaire à Agadir. Selon une source proche de la Fédération royale marocaine de tennis, le club de tennis du RTCA se serait vu retirer l’organisation du tournoi international « Futurs 2005 », et qui devait être le quatrième pour l’unique club de tennis de la capitale du souss, pour l’octroyer à un autre club de tennis, celui de Khémisset. Information démentie par Abdelkader Barkaoui, secrétaire général du RTCA, qui parle, plutôt, de désistement. Et ce n’est pas ça qui est drôle. C’est, plutôt, la décision prise par la fédération. Il y a quelques semaines, le RTCA avait annoncé qu’il organiserait les «Futurs 2005» au mois de mai prochain.
Après avoir tout prévu, les dirigeants du club gadiri ont été surpris par la programmation d’un autre tournoi «Futurs 2005», prévu à la même période à l’hôtel Kasba d’Agadir s’il vous plaît !, et dont l’organisateur n’est autre que l’ex-capitaine de l’équipe nationale en Coupe Davis, Abderrahim Moundir, et qui avait déjà organisé ce tournoi en 2002 et 2003. «À l’époque, le club traversait une période de crise. C’est pourquoi nous avons fait l’impasse. Mais en 2004, c’est nous qui l’avons fait », a tenu à préciser Barkaoui. Étonnés, les responsables du club avaient adressé un courrier à la fédération lui demandant d’intervenir car la priorité est à accorder d’abord au club. C’est lui qui a le droit d’organiser ce tournoi, étant affilié à la FRMT.
«Nous avons envoyé une lettre à la fédération l’informant de ce qui se passait, mais nous n’avons pas reçu de réponse», a confié ce dernier. Devant le silence radio de la fédération, les dirigeants du club, ne sachant plus ou donner de la tête, ont décidé de contacter directement le président de la commission technique, dans le but d’avoir des explications sur ce sujet. «Il nous a dit qu’il n’était pas au courant», a ajouté le secrétaire général du RTCA. Cete imprévu, selon les responsables du club, a freiné le bon déroulement des préparatifs de ce tournoi. Car ni les sponsors, ni les autorités locales n’ont voulu s’impliquer tant qu’il y a une double candidature pour l’organisation de «Futurs 2005».
Consternés par la sourde oreille de la fédération, les dirigeants du RTCA ont décidé de passer à l’action. «Si jamais le tournoi a lieu à la Kasbah, même s’il ne répond pas aux normes internationales, on ne le fera plus. Ce n’est pas comme ça que l’on va tirer vers le haut le niveau du tennis national», a tenu à préciser le secrétaire général du RTCA qui a parlé de sabotage. Selon une source proche du dossier, la décision prise par la fédération vise, plutôt, à faire renaître le club de Khémisset de ses cendres. Et les clubs comme celui de Khémisset, sont nombreux à mourir à petit feu. C’est le cas de ceux de Troudante, qui avait abrité le championnat national, il y a de cela plus de dix ans, de Safi et de l’Olympique de Youssoufia. Dans ces régions, le tennis traverse ses plus mauvais jours.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *