Deuxième journée des éliminatoires de la CAN-2021 : Le Maroc doit se ressaisir face au Burundi

Deuxième journée des éliminatoires de la CAN-2021 : Le Maroc doit se ressaisir face au Burundi

Les Lions de l’Atlas ont dominé les Mourabitounes sans avoir réussi à ouvrir le score. Tout au long de la rencontre, les hommes de Vahid Halilhodzic ont mis la pression sur la défense adverse, mais ont souvent péché dans la dernière touche.

On prend les mêmes et on recommence ? Cette interrogation devrait sans doute tarauder l’esprit du sélectionneur national Vahid Halilhodzic. Après le décevant nul face à la Mauritanie vendredi à domicile en match comptant pour la première journée (Groupe E) des éliminatoires de la Coupe d’Afrique des Nations (CAN-2021), la tension est restée palpable.

Pour le premier véritable test de l’entraîneur, le public marocain s’attendait à ce que le rendement des joueurs soit meilleur et que la victoire contre les Mourabitounes soit par conséquent triviale. Mais contre toute attente, les visiteurs ont tenu tête. Les Lions de l’Atlas ont dominé l’adversaire sans avoir réussi à ouvrir le score. Tout au long de la rencontre, les hommes de Vahid Halilhodzic ont mis la pression sur la défense adverse, mais ont souvent péché dans la dernière touche. «Si les joueurs avaient pu concrétiser la première occasion qui s’est offerte dès l’entame de la partie, le match aurait pris une autre tournure», a souligné Vahid lors d’une conférence de presse tenue à l’issue de la rencontre.

Mais avec des «Si» on aurait pu mettre Paris en bouteille. Le coach a avancé différents subterfuges pour se mettre à l’abri des critiques. En dirigeant l’équipe nationale depuis son arrivée à la mi-août, une seule victoire est à mettre à son actif contre trois nuls et une défaite.
Vahid a exprimé sa déception quant au résultat de ce match disputé à domicile, notant que les critiques qu’il va essuyer à l’issue de cette rencontre serviront de motivations pour la poursuite du travail entamé et la réalisation de bons résultats. Le manque de réussite a semé le doute dans les esprits des joueurs, a t-il relevé, précisant que ses poulains n’ont pas démérité mais ont péché au niveau de l’efficacité offensive.
Prévoyant un jeu défensif de la part de la sélection mauritanienne, le technicien a souligné s’être focalisé sur l’aspect offensif lors des séances d’entraînement précisant qu’il avait essayé toutes les options disponibles sur ce plan, mais cela n’a pas permis de résoudre l’inefficacité offensive. Il a également pointé du doigt le manque d’efficacité sur les coups de pied arrêtés mal exploités par ses joueurs qui ont buté sur le gardien et les défenseurs mauritaniens. Pour sa part, le sélectionneur de la Mauritanie, Corentin Martins, a indiqué que ses joueurs se sont très bien défendus face à l’équipe marocaine, saluant l’excellente performance du portier Namori Diaw qui a pu garder sa concentration tout au long de la rencontre. Le technicien français s’est dit satisfait du rendement de ses joueurs qui ont résisté aux Lions de l’Atlas qui évoluent dans les grands championnats européens. «Ramener un point du Maroc constitue un bon résultat eu égard au classement FIFA des deux sélections», a relevé l’entraîneur des Mourabitounes, notant que lors du match retour, l’accent sera mis sur l’aspect offensif afin de décrocher la victoire à domicile.

Au terme de cette première journée, les deux sélections se sont partagé les points, tandis que la Centrafrique a décroché trois points après sa victoire face au Burundi (0 point) sur un score de 2 à 0.

Placée dans le groupe E aux côtés du Burundi, la Mauritanie et la Centrafrique, la sélection des Lions de l’Atlas évoluera cet après-midi à Bujumbura pour la deuxième journée afin d’affronter le Burundi au stade impraticable du Prince Louis Rwagasore (15h00).

Pour cette rencontre, le coach apporterait visiblement un grand changement à la composition. Le but étant d’adopter un système de jeu plus efficace et plus efficient.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *