Deuxième place, course à la Coupe de la CAF, relégation : Une dernière ligne droite bouillante

Deuxième place, course à la Coupe de la CAF, relégation : Une dernière ligne droite bouillante

Une bataille à distance se déroulera entre le CAK, 15ème avec 29 points, le CRA, 14ème avec 30 et le KACM 13ème avec ses 32 unités.

Même si le nom du champion est connu, la Botola Maroc Telecom D1 ne manque pas d’intérêt à une journée de son terme. L’ensemble des aficionados du ballon rond national se focalise sur les enjeux multiples à l’approche du dénouement du championnat du Maroc, entre bataille pour la deuxième place, course à la Coupe de la CAF et relégation.

Les représentants de la cité du détroit qui viennent de remporter le titre pour la 1ère fois de leur histoire, après leur victoire samedi à domicile par 2 buts à 1 face au Moghreb de Tétouan, en match comptant pour la 29è et avant-dernière journée, ne peuvent que savourer leur sacre.

Cette 29ème journée de la Botola Maroc Telecom a également donné l’impression d’être scindée en deux parties. Les matchs programmés samedi ont été réservés aux équipes occupant le haut du tableau. En revanche, ceux figurant au menu du dimanche concernent les formations qui luttent pour leur maintien. À une journée du dénouement, le Rapide Oued Zem et l’Olympique de Khouribga sont officiellement hors de danger avec respectivement 37 et 35 points. Ils ont assuré leur maintien parmi les clubs de Botola Maroc Télécom D1 de football, après leurs victoires respectives face au Chabab Atlas Khénifra (3-2) et le RAC de Casablanca (5-0).

Après cette défaite, le CAK n’a plus son destin entre les mains. Il doit s’imposer, lors de la prochaine et dernière journée, sur la pelouse du Wydad de Casablanca et attendre les défaites du Kawkab chez la Renaissance de Berkane et de Chabab Rif Al Hoceima, à domicile, face au champion de cette saison, l’Ittihad de Tanger.

La véritable bataille devient serrée et limitée à trois concurrents. Elle va se dérouler ainsi entre le CAK, 15ème avec 29 points, le CRA, 14ème avec 30 et le KACM 13ème avec ses 32 unités.

Les Zayanes, qui doivent cette situation critique à leur manque de vitalité semblent être les plus proches de l’ascenseur. Relativement mieux logés, le CRA et le KACM ont leur destin en main. Une victoire pour le premier et un nul pour le second sont suffisants pour garantir une nouvelle saison parmi l’élite.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *