Domination des Marocains

Quelque 5000 coureurs avaient pris le départ de la 14ème édition du Marathon International de Marrakech, organisé sous le haut patronage de SM le Roi Mohammed VI par l’association le Grand Atlas.
Cette épreuve a été remportée dimanche par l’athlète marocain Abdelfettah Ait Zouri, qui a amélioré le chrono de la précédente édition de plus de deux minutes et demie en bouclant les 42,195 kms en 2h 12mn 15s (ancien chrono 2h 14mn 56s). Six secondes plus tard, c’était au tour de son compatriote Rachid Ghanmouni de franchir la ligne d’arrivée (2h 12mn 21s) alors que la troisième place est revenue au Russe Andrei Chernishov qui a franchi la ligne d’arrivée avec plus d’une minute trente sur le vainqueur. Le Namibien Luketz Swhatboi a pris la quatrième place de ce marathon devant un autre marocain Saidou Kamal, vainqueur de l’édition précédente.
Après avoir franchi la ligne d’arrivée en vainqueur, Ait Zouri a déclaré que la XIVème édition de ce marathon a été marquée par « une très bonne organisation en comparaison avec la précédente», émettant le voeu que ce marathon contribuera et participera à l’essor touristique de la Ville Ocre. Le titre féminin est revenu à l’athlète russe Elena Deriabina qui a bouclé la distance en 2h 41mn 58s devançant les Marocaines Aicha Atiallah (2h 50mn 34s) et Aziza Louafi (2h 51mn 11s).
Elle a fait part de sa satisfaction de cette victoire à Marrakech «surtout que j’y participe pour la première fois. Je suis admirative devant la bonne organisation et la beauté de la ville». La victoire en semi-marathon est également revenue aux athlètes marocains, qui se sont illustrés aussi bien chez les messieurs que chez les dames, qui ont fait main basse sur toutes les places d’honneur de cette distance. Hicham Bellani a franchi la ligne d’arrivée avec un chrono de 1h 01mn 44s.
La seconde place est revenue à l’Algérien Kamal Kouhil (1h 02mn 30s), suivi d’un autre Marocain, Hassan Lekhili (1h 03mn 48s). « C’est ma première participation et la course a été bonne», a-t-il déclaré à l’arrivée, ajoutant que «l’Algérien Kouhil a été un sérieux concurrent». «Mais, a-t-il poursuivi, j’étais déterminé à l’emporter c’est pourquoi j’ai pris l’initiative d’attaquer dès le premier kilomètre et j’ai pu, grâce à ma préparation à Ifrane, m’imposer».
Dans le semi-marathon féminin, les Marocaines ont trusté les trois premières places du podium. L’athlète Malika Asahsah, qui a occupé la première place, a couvert la distance du semi-marathon en 1h 13mn 30s. Elle a été suivie par Wafae Friquech (1h 14mn 01s), alors que la troisième place est revenue à Kanbouchia Souad (1h 14mn 09s). Kanbouchia Souad a souligné, à l’arrivée, que «la concurrence était rude de la part des autres prétendantes». Elle a ajouté qu’elle a pu distancer le peloton d’environ 300 mètres au kilomètre 17 et conservé cette avance jusqu’à la ligne d’arrivée. « C’est mon premier semi-marathon et je limiterai mes prochaines sorties aux épreuves de cross country et des courses sur piste», a-t-elle ajouté. Rappelons que le record du Marathon International de Marrakech est détenu par le champion marocain Abdelkader Mouaziz, auteur d’un temps de 2h08mn15s en 1999.
Ce qui fait du Marathon de Marrakech une destination privilégiée par les top-runners du monde entier. En 1998, le Marathon n’avait pas eu lieu, en raison de l’organisation par la Fédération Royale Marocaine d’Athlétisme (FRMA) du championnat du monde de cross-country à Marrakech. L’Association le Grand Atlas a repris en 2002 et 2003, l’organisation de cette manifestation sportive sous l’égide de la FRMA.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *