Dommages et intérêts contre deux joueurs du Leeds

L’un est condamné à 100 heures de travaux d’intérêt général, l’autre a été blanchi. Mais les deux, à savoir Jonathan Woodgate et Lee Bowyer, joueurs du Leeds risquent de se voir réclamer des dommages et intérêts. Pour avoir participé à l’agression d’un étudiant asiatique, les deux joueurs du club anglais de football de Leeds Jonathan Woodgate, condamné à 100 heures de travaux d’intérêt général et Lee Bowyer, blanchi, pourraient se voir réclamer des dommages et intérêts, ont confirmé lundi les conseils de la victime. Safraz Najeib a été agressé en janvier 2000 à la sortie d’une boîte de nuit. Il compte lancer une procédure civile à l’encontre des deux joueurs anglais, ainsi qu’à l’encontre de Paul Clifford (condamné à six ans de prison ferme) et Neil Caveney (100 heures de travaux d’intérêt général) qui avaient eux aussi participé à la course-poursuite violente dans les rues de Leeds. Bowyer et Woodgate encourent une amende de pas moins d’1 million de livres. Les avocats de Najeib ont ajouté que leur client souhaitait également l’ouverture d’une enquête privée sur une éventuelle complicité du club pour couvrir les agissements de ses joueurs, ce qui pourrait conduire à un nouveau procès. « Evidement, les parties peuvent s’entendre hors du tribunal. Mais notre intention n’est pas de gagner de l’argent, mais conduire les responsables de cette agression devant un tribunal », a déclaré Suresh Grover, avocat de Najeib. Le second procès des deux joueurs de Leeds, après l’annulation du premier en avril, a pris fin le 14 décembre.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *