Dopage : Meriem Alaoui Selsouli privée des JO de Londres ?

Dopage : Meriem Alaoui Selsouli privée des JO de Londres ?

À j-5, Meriem Alaoui Selsouli ne participerait pas aux Jeux Olympiques de Londres-2012 prévus ce vendredi 27 juillet. La jeune athlète marocaine de 28 ans a été contrôlée positive à un diurétique (furosémide) au début du mois, lors du meeting Areva de Paris, a indiqué le site de l’Équipe, lundi 23 juillet. Selon la même source, le 6 juillet dernier, Selsouli avait notamment subi trois contrôles inopinés, tous effectués par des préleveurs mandatés par l’Agence française de lutte contre le dopage (AFLD). L’un des trois au moins s’est avéré positif et pourrait coûter très cher à l’athlète, déjà suspendue, une première fois, lors des Mondiaux d’athlétisme de Berlin, il y a deux ans en 2009. Selon le site de l’actualité sportive, la championne risque une suspension à vie. Contacté par ALM, Rachid Chemlal, l’entraîneur et le mari de Selsouli, a déclaré : «Je ne suis pas au courant et je n’ai rien reçu ni de notre fédération nationale ni de l’IAAF.  Je ne sais qui veut déstabiliser le climat au sein des athlètes nationaux et à leur tête Meriem Alaoui Selsouli à quelques jours de la compétition». Et de poursuivre que «j’ai été étonné en apprenant cette information alors qu’on est en pleine préparation pour ce rendez-vous».
Pour sa part, la fédération n’a rien reçu à ce propos et elle dément toute rumeur sur l’athlète nationale, en pleine concentration à Ifrane. Engagée sur 1500m, épreuve dans laquelle elle visait le titre, mais aussi sur 5000m, la fondeuse était particulièrement ciblée ces derniers temps par la Fédération internationale (IAAF) toujours selon la même source.
Il est à rappeler que l’athlète Meriem Alaoui Selsouli a réalisé la meilleure performance mondiale de l’année sur 1500 mètres lors du dernier meeting de Paris.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *