Échecs : Doublé du TSC

Les échéphiles raccrochent, du moins, le temps de savourer des vacances bien méritées. En effet, après une saison bien mouvementée, riche en événements échiquéens, et qui s’est clôturée dimanche soir à l’issue de la finale de la Coupe du Trône 2002-2003, les échecs au Maroc profiteront d’un bref moment de répit, avant d’entamer la prochaine saison. Aux prises durant la finale, d’une part, les clubs Ach-Chourouk de Tanger et Alwane Fannia de Chefchaouen représentant le Groupe Nord. D’autre part, le Tihad Sportif de Casablanca (TSC) et le Barid de Rabat, représentant le Groupe Sud. Les échéphiles de ces quatre clubs avaient retroussé leurs manches et s’étaient engagés dans des confrontations le long du week-end. Cette 17e édition de la Coupe du Trône des échecs s’est déroulée à Casablanca, au niveau de Dar Chabab à Sidi Bernoussi. Organisée par la Fédération royale marocaine des échecs (FRME), l’édition de cette année a été raflée par le Tihad Sportif de Casablanca. Elle aura enregistré une amélioration, aussi bien au niveau du jeu qu’au niveau de l’organisation. Le tirage au sort avait fait la part des choses, afin qu’il n’y ait pas de phénomène de « cannibalisme ». En effet, le tirage au sort départagera les prétendants de façon à ce que les deux représentants du pool Nord soient opposés à ceux du pool Sud. Ainsi, le TSC affronta en demi-finale Alwane Fannia, dont il disposa par 3.5 points contre 0.5. L’autre demi-finale opposa Ach-Chourouk au Barid de Rabat et se termina à égalité 2 à 2. Une égalisation qu’il a fallu briser en recourant à la méthode Berlin. La rencontre se solda en fin de compte par 5.5 points contre 4.5, en faveur d’Ach-Chourouk. Le TSC rencontra donc Ach-Chourouk en finale. Le club casablancais l’emporta haut la main par un score de 3 à 1. En s’adjugeant le titre pour la sixième fois consécutive, le TSC réalise ainsi un doublé Coupe-Championnat. Pour mémoire, le TSC avait remporté la 26e édition du Championnat national des échecs, qui s’est récemment déroulé à Mohammedia. Les quatre clubs qui étaient en lice pour cette 17e édition étaient représentés par quatre joueurs chacun, en plus d’un encadrant et d’un joueur de réserve. Ces quatre clubs ont atteint les phases finales à l’issue de neuf mois de compétition. Neuf mois durant lesquels les 102 clubs que recense le pays étaient engagés dans des éliminatoires marathon.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *