El Aynaoui cartonne à Melbourne

Difficile duel que celui du mousquetaire marocain aux huitièmes de finales des Internationaux d’Australie. Younés El Aynaoui, tête de série n° 18 du premier tournoi du Grand Chelem de la saison, devait affronter dimanche l’Australien Lleyton Hewitt, numéro un mondial et grand favori de la compétition. Le deuxième joueur le plus âgé encore en course après André Agassi continue encore d’étonner. Younés El Aynaoui s’est qualifié à ce stade de la compétition après avoir battu l’Espagnol Feliciano Lopez (62ème) par trois sets à zéro: 5-7, 6-2, 7-6 (7/3), 7-6 (10/8).
Le tennisman marocain a effectué une roulade digne d’un footballeur buteur après avoir raté une balle de match dans le dernier jeu décisif. Ce n’était que partie remise face à un adversaire qui avait éliminé son compatriote Alex Corretja (n° 15) au premier tour.
Pour sa part, Lleyton Hewitt s’est qualifié aux huitièmes de finale au terme d’un match très difficile. Il n’a eu besoin que de 89 minutes pour écraser le Tchèque Radek Stepanek (69ème) 6-3, 6-2, 6-0. Ce dernier paraissait exténué après son match contre l’ancien numéro un, le Brésilien Gustavo Kuerten en cinq sets au tour précédent. L’Australie a vu dispraître adversaire dangereux en la personne du Russe Marat Safin, numéro 3 au classement ATP.
Le finaliste de l’année dernière a déclaré forfait avant son troisième tour des Internationaux d’Australie de tennis contre l’Allemand Rainer Schuttler, samedi à Melbourne, en raison d’une inflammation à l’épaule. «Je vais pouvoir prendre deux semaines de vacances. C’est une bonne chose», s’est réjoui le champion russe.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *