El Aynaoui triomphe à Marrakech

El Aynaoui triomphe à Marrakech

Le «Morocco Tennis Tour» a terminé en beauté avec une victoire du champion marocain Younès El Aynaoui qui a fait cette année son retour sur la scène de tennis après deux ans d’absence.
À l’issue d’une partie assez disputée contre l’Australien Peter Luczak (6-2, 6-4), Younès El Aynaoui s’est adjugé, samedi 21 avril, la finale du tournoi de Marrakech. Le numéro 1 marocain remporte ainsi la quatrième et dernière étape du «Morocco Tennis Tour». Cette épreuve, qui s’est déroulée du 16 avril au 21 avril, est dotée de 100.000 dollars.
Après sa bonne prestation au premier tour de la Coupe Devis où il avait permis à l’équipe marocaine de décrocher son ticket de qualification pour la prochaine étape en battant le Danois Frederik Nielsen en trois sets à zéro (6-3, 7-5, 6-4), El Aynaoui offre au Maroc un bel épilogue lors de la première édition de ces tournois «Challenger».
A 36 ans, le tennisman marocain, 196ème au classement ATP, avait accédé à la finale en battant le jeune Serbe Viktor Troicki, âgé de 21 ans et classé 179ème, en deux sets (6-4, 6-2). 
L’autre finaliste, Peter Luczak (137ème au classement ATP) s’était qualifié après l’abandon pour blessure de l’Argentin Martin Vassalo Arguello (61ème au classement ATP et n°1 au tournoi), alors que le résultat était de (6-2, 2-1) en faveur de l’Australien. Âgé de 27 ans, Peter Luczak avait, rappelons-le, remporté la deuxième étape du «Morocco Tennis Tour» à Fès, dotée de 35.000 dollars. En double, la victoire est revenue au Tchèque Tomas Cibulec et l’Australien Jordan Kerr qui ont battu, vendredi en finale, le duo tchéco-slovaque composé de Leos Friedl et Michal Mertinak (6-4, 6-2).
Le «Morocco Tennis Tour» n’en est qu’à sa première édition. Il comprend quatre tournois «Challenger» qui font partie du circuit international de tennis Sa Majesté Mohammed VI. Créé cette année par la Fédération royale marocaine de tennis (FRMT), ce circuit professionnel a pour objectif de donner un nouveau souffle à ce sport au niveau national.
La première étape du «Morocco Tennis Tour», organisée à Rabat du 19 au 24 mars et dotée de 35.000 dollars, a été remportée par l’Italien Stefano Galvani. La troisième étape, elle, dotée de 75.000 dollars, a eu lieu à Casablanca entre le 9 et le 14 avril. Elle s’est soldée par la victoire du Croate Marin Cilic. Avec le circuit international de tennis Sa Majesté Mohammed VI, le tennis marocain fait son premier pas vers le professionnalisme. Les joueurs marocains peuvent désormais se mesurer aux meilleurs tennismen mondiaux et améliorer ainsi leurs classements ATP sans frais de déplacement.
Après ces tournois «Challenger», ce lundi débutera le tableau final d’un évènement tant attendu : le Grand Prix Hassan II. Bénéficiant d’une «wild card», Younès El Aynaoui y prendra part au côté de Rabii Chaki, lui aussi exempté des phases éliminatoires. La tâche sera, cependant, difficile pour les Marocains en raison de la qualité des participants. En effet, pour la première fois depuis la création de ce prestigieux tournoi, tous les joueurs qualifiés directement pour le tableau final comptent parmi les 100 meilleurs tennismen du monde. La compétition s’annonce rude. Du bon spectacle donc en perspective pour les amateurs de la petite balle.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *