El Guerrouj absent à Birmingham

Grande déception pour le public anglais. Le duel El Guerrouj-Gebreselassie n’aura finalement pas lieu. Les Mondiaux d’athlétisme in-door, prévus du 14 au 16 mars à Birmingham, ne connaîtront donc pas ce 3000 m royal qui devait réunir deux des meilleurs spécialistes du demi-fond de l’histoire.
D’un côté, l’Ethiopien, détenteur des records du monde du 5000 m (salle et plein air) et du 10.000 m (plein air), de deux titres olympiques et quatre titres mondiaux sur 10.000 m. De l’autre, le Marocain, athlète de l’année (2001 et 2002), triple champion du monde en plein air et autant de fois en salle sur 1500 m, invaincu depuis 21 courses malgré son revers olympique à Sydney. Et c’est le Marocain Hicham El Guerrouj qui s’est désisté. Il a ainsi préféré ne pas prendre part à ces championnats du monde en salle pour mieux préparer son objectif de l’été : un double inédit 1500-5000 aux Championnats du monde en plein air, prévus en août prochain au Stade de France à Paris.
Le meilleur athlète de l’année 2002 a annoncé sa décision dimanche lors du Meeting en salle de Liévin dans le nord de la France. Il y a trois semaine déjà, El Guerrouj avait surpris tout le monde en annonçant que le meeting français sera sa seule sortie hivernale de la saison. Le Marocain s’y est d’ailleurs illustré en remportant le double mile en parcourant la distance en 8 mn 06 sec 61/100 devant le Kenyan Laban Rotich (8 mn 28 sec 25/100) et le franco-marocain Driss Maazouzi (8 mn 26 sec 69/100). «La salle et le plein air sont deux objectifs difficiles à viser. Hicham a besoin de travail foncier. Cette sortie était juste une course pour casser la monotonie», a expliqué dimanche son entraîneur, Abdelkader Kada, à l’AFP. Ce dernier justifie d’ailleurs le revirement de son poulain par un entraînement perturbé en janvier à cause d’un problème aux ischio-jambiers. Les préparatifs de l’athlète à Ifrane, son camp de base du Moyen Atlas, ont également été interrompus à cause de la neige. C’est pour cela que depuis mardi, Hicham El Guerrouj a regagné son camp pour une hibernation d’une quarantaine de jours. C’est que l’objectif est de taille.
Un double jamais réalisé jusque-là : une médaille d’or à Paris sur le 1500m, sa distance de prédilection dont il détient le record du monde et une autre sur le 5000 m, une distance chère à un autre champion marocain, Saïd Aouita. Il aura toutes les chances à ses côtés puisque Gebreselassie s’alignera au départ des 10.000 m pour tenter de retrouver sa couronne.
L’annonce-surprise de Hicham El Guerrouj est intervenue au moment même où l’Ethiopien Haile Gebreselassie venait de pulvériser, vendredi dernier lors de la réunion de Birmingham, la meilleure performance mondiale de tous les temps sur cette même distance, le double mile. «Gebre» a couru la distance deux secondes en moins que le temps réalisé par le Marocain à Liévin.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *