El Guerrouj boude Helsinki

El Guerrouj boude Helsinki

La nouvelle a eu l’effet d’une véritable catastrophe, suscitant doutes et craintes. Elle n’en est pas moins aussi justifiée qu’un peu surdimensionnée. Hicham El Guerrouj, double champion olympique et champion du monde à plusieurs reprises, ne sera pas de la fête aux Championnats du monde Helsinki (6-14 août). Surprenante, cette absence de l’athlète marocain l’a bien étée. Il s’agit de la toute première fois, depuis maintenant dix ans, où il préfère marquer une pause. Dans les cinq dernières éditions de ce rendez-vous biennal,  El Guerrouj aura non seulement été présent mais il a également été sacré champion du monde à quatre reprises successivement à Athènes (1997), à Séville (1999), à Edmonton (2001) et à Paris (2003). Sa décision donne suite, visiblement, à une mûre réflexion. « Dernièrement j’ai commencé à hésiter avant de prendre ma décision.
Au terme des concertations avec le président du Comité national olympique marocain, le président de la Fédération, avec mon entraîneur, ma famille et mon entourage, j’ai décidé de ne pas participer», a déclaré, dans des propos relayés par la MAP, celui qui avait fait sensation lors des derniers JO d’Athènes. Une compétition où il a glané les médailles d’or des 1500 et 5000m, à la grande joie de tout un peuple. Et de préciser que jusqu’à juin dernier, il préparait toujours sa participation aux championnats d’Helsinki avant de se raviser et de décider que l’année 2005 sera une année sabbatique. Triste, El Guerrouj semble bien l’être, lui qui dit avoir consenti d’énormes sacrifices. Le champion et «le mythe», tel qu’il s’était lui-même proclamé, sera néanmoins présent aux championnats du monde pour prêter main forte à ses collègues. Des collègues que son absence a failli mettre à l’ombre. Mais c’est compter sans le talent dont chacun d’eux regorge et les chances dont un bon nombre parmi eux dispose pour glaner des médailles.
La délégation marocaine sera ainsi conduite par des noms qui  promettent de créer bien de surprises. A commencer par le champion du monde du marathon de l’édition de Paris 2003, Jaouad Gharib et la vice-championne du 800 m aux olympiades d’Athènes Hasna Benhassi. Brahim Boulami ancien recordman du 3.000m steeple sera également de la fête. Ce sera au titre que Mohcine Chehibi, 4-ème du 800 m aux olympiades d’Athènes, Amyne Laalou (800m) ainsi que Zhor El Kamch, médaillée d’or de l’épreuve du marathon. En tout et pour tout, les membres de la sélection marocaine seront  au nombre de 26 (19 hommes et 7 dames) et disputeront onze épreuves (voir encadré).
Hicham El Guerrouj, 31 ans, sera de retour l’année prochaine sur le 5000 m. Détenteur de cinq records du monde: trois en plein air (1500, 2000 et  mile) et deux en salle (1500 et mile), sacré meilleur athlète mondial en 2001, 2002 et 2003, avant de remporter l’année dernière le prix de la meilleure performance en récompense de son doublé historique aux olympiades d’Athènes, ne décroche toujours pas. Le  Prix du Golden Four en 1997, le Grand Prix en 1998 et la Golden League (1998, 2001 et 2002) et le Super Grand Prix d’athlétisme en 2003 (Série mondiale) ne semblent toujours pas suffire à son très riche palmarès. Son parcours devrait se poursuivre jusqu’en 2008.

La liste d’Helsinki 
Hommes.
800m : Laalou Amine et Chehibi Mohcine.
1500m :  Kaouch Adil, Baba Youssef et Bensghir Yassine.
5000m :  Goumri Abderrahim et Bellani Hicham.
10.000m:  Goumri Abderrahim, Amyn Mohamed et El Aamri Khalid.
3000m steeple: Boulami Brahim, El Ouardi Zouhair et Ezzine Hamid.
Marathon:  Gharib Jaouad, El Boumlili Khalid, Laaroussi
Zaid, Lamaachi Abdelkebir
et Bouramdane Abderrahim.
Saut en longueur:  
Berrabah Yahya.
Triple saut:  Bouguetaib Tariki
 
Dames.
800m :  Benhassi Hasna,
Aït Hammou Mina
et Aït Hammou Seltana.
3000m steeple: Chaabi Bouchra.
Marathon:  El Kamch Zhor, Wahbi Kenza et Naghmouch Hafeda.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *