El Guerrouj démarre à Eugene

La saison estivale est d’ores et déjà lancée pour Hicham El Guerrouj. Le recordman du monde du 1.500 l’entamera dimanche prochain au Etats-Unis où il disputera le mile du meeting d’athlétisme Prefontaine Classic d’Eugene, aux Etats-Unis.
L’année passée où il fut sacré champion du monde pour la troisième fois d’affilée, à Edmonton (Canada), El Guerrouj avait également lancé sa campagne du même endroit, se payant le luxe de signer un nouveau record du meeting en 3 min 49 sec 92/100. Avant son départ pour les Etats-Unis, Hicham El Guerrouj a confié qu’il est décidé « à courir sur un rythme plus rapide que l’année précédente, en approchant les bases d’un chrono à 3 min 47 ou 46 secondes ».
En 2001, «j’étais le premier athlète à courir sous la barre des 3 min 50 sec sur le sol américain. Cette année encore, j’essaierai de faire mieux», a assuré l’athlète de l’année 2001 au monde, rappelant qu’il a fait l’impasse sur la saison indoor, contrairement à l’année dernière au cours de laquelle il fut sacré champion du monde du 3.000m à Lisbonne. Pour des raisons de santé, El Guerrouj a renoncé aux réunions en salle, notamment de Gand (Belgique) et Birmingham (Angleterre). La star mondiale, qui devra faire face à Eugene à six concurrents kenyans, conduits par le vice-champion du monde du 1.500m, Bernard Lagat, a déclaré qu’il réduira le nombre de ses sorties jusqu’aux jeux olympiques 2004 à Athènes… l’or olympique est le seul titre encore manquant à la belle galerie d’El Guerrouj.
«Je réduirai mes participations jusqu’en 2004 pour préserver toutes mes capacités, essentiellement physiques, pour offrir à mon pays un premier titre olympique sur 1.500m et, en route, un quatrième titre mondial consécutif aux mondiaux de paris en 2003 », a encore dit le maître incontesté des courses de demi-fond. Hicham El Guerrouj, qui soufflera ses 28 bougies le 14 septembre, est annoncé dans plusieurs meetings de la Golden League et du grand prix IAAF: Eugene, Oslo, Lausanne, Saint-Denis, Rome, Monaco, Zurich, Londres, Bruxelles et Berlin. La finale du grand prix à Paris coïncidera avec l’anniversaire du champion marocain. Alors, une dernière course pour un happy birthday.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *