El-Guerrouj, star du Paris Saint-Denis

Le champion national et recordman mondial du 1500 m, Hicham El Guerrouj, sera de la fête en juillet prochain lors du meeting de France Paris-Saint Denis. « Les courses de Hicham El Guerrouj, qui est un fidèle du meeting, provoquent à chaque fois de superbes émotions », soulignent les organisateurs qui précisent que le champion marocain sera opposé aux meilleurs coureurs français et kenyans.
Le Français Gérard Rousselle, l’organisateur du meeting Gaz de France-Paris Saint-Denis était parmi les invités d’honneur de la dernière course internationale de Berkane, organisée le 31 mars par Hicham El Guerrouj. Le voeu de voir participer ce dernier au meeting français y aurait été formulé. Mais avant, le triple champion du monde aura un déplacement à faire à Doha où il serait attendu pour une première apparition estivale le 15 mai prochain, dans le cadre du Grand Prix IAAF. Il figure également parmi les athlètes vedettes à même de prendre part au meeting d’Eugène, prévu aux Etats-Unis d’Amérique le 26 du même mois.
Les organisateurs du Paris-Saint Denis affirment avoir également obtenu l’accord de l’Américaine Marion Jones, championne du monde du 200 m, et de l’Australienne Cathy Freeman, championne olympique à Sydney (400m) et être en négociations avancées avec Maurice Green. Le meeting sera aussi l’occasion pour la majorité des meilleurs athlètes français de s’illustrer, puisqu’on enregistre déjà les participations de Stéphane Diagana, Jean Galfione, Muriel Hurtis, Driss Maazouzi, Mehdi Baala qui s’est entraîné récemment avec El Guerrouj à Ifrane, Patricia Girat et Sylviane Félix, indiquent-ils. « Nous visons la première place mondiale. La Golden League va changer de formule, en passant de 7 à 5 meetings. Nous devons rester parmi cette élite et nous rapprocher de la plus haute marche du podium », déclare Bernard Amsalem, président de la Fédération française d’athlétisme et président du conseil d’administration du meeting, qui rappelle que celui-ci avait obtenu l’année dernière la troisième place mondiale au niveau des performances, et la première place en nombre des spectateurs.
Pour les organisateurs, l’objectif recherché est on ne peut plus clair: devenir le premier meeting au monde. Ils tenteront ainsi, et comme chaque année, de faire progresser l’événement tant au niveau des performances qu’en termes d’affluence, dans l’optique d’accéder rapidement à la première place des meetings de la Golden League.
Plébiscité par l’IAAF meilleur athlète du monde en 2001, le 25 novembre dernier à Monaco, El Guerrouj vise, dans sa prochaine étape, à remporter le titre olympique en 2004. Un objectif dont il n’a nullement l’intention de déroger et un sacre dont il rêve depuis des années, sans jamais parvenir à le décrocher. C’est la raison pour laquelle le recordman mondial a décidé de limiter le nombre de ses participation d’ici les prochains jeux Olympiques afin de mieux se préparer.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *