El Guerrouj toujours à l’affût

Au total, quatre athlètes marocains sont en lice pour la Finale Mondiale de l’Athlétisme de la Fédération Internationale d’Athlétisme (IAAF), programmée ce week-end au Stade Louis à Monaco. À commencer par l’incontournable Hicham El Guerrouj, qui sera aligné sur sa distance de prédilection, le 1500 m où il a signé une véritable hégémonie, remportant le titre de champion du monde à quatre reprises consécutives. Mina Aït Hammou, brillante athlète mais quelque peu malchanceuse lors des Mondiaux de Paris/Saint-Denis, où elle s’est classée 4e sur 800m, sera également de la partie, ainsi que Ali Ezzine et Zahra Ouaziz qui prendront respectivement le départ sur 3.000 m steeple et 5.000 m. Hésitant au début quant à sa participation, Hicham El Guerrouj s’est finalement décidé à hisser les voiles vers Monaco. Le quadruple champion du monde du 1500 m devait arriver en Principauté le vendredi 12 du mois courant, en provenance de Bruxelles où il était en visite après la réunion italienne de Rieti, dimanche dernier. Hicham El Guerrouj es, par ailleurs, en tête du classement mondial 2003 de l’IAAF, avec un total de 1.461 points, suivi de l’Ethiopien Kenenisa Bekele, champion du monde du 10.000m et médaillé de bronze sur 5.000m (1.441 pts), et du Qatari d’origine kenyane Saif Saeed Shaheen, champion du monde du 3.000m steeple (1433 pts). Côté dames, le titre se disputera entre la Suédoise Carolina Kluft, championne du monde de l’heptathlon (1.436 pts), et la Sud-africaine Hestrie Cloette, championne du monde du saut en hauteur (1.434 pts). El Guerrouj a déjà reçu cette consécration honorifique deux années de suite (2001 et 2002), un exploit inédit dans les annales de l’IAAF. Les Américains Carl Lewis et Michel Johnson l’ont également remporté à deux reprises chacun mais pas consécutives, le premier en 1988 et 1991 et le second lors des années 1996 et 1999. Par ailleurs, les athlètes détenant les sept premières places du classement mondial de l’IAAF dans chaque épreuve, ainsi que les 11 premiers pour les courses du 1.500m et plus, prendront part à la Finale Mondiale de l’Athlétisme. Un athlète par épreuve dans cinq disciplines au maximum est également invité par l’IAAF. Pour les épreuves où il n’y a pas d’invité, le 8ème du classement mondial de l’IAAF est retenu, ainsi que les 12e et 13e pour les courses de 1.500m et plus.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *