El Guerrouj veut un 4è titre

El Guerrouj veut un 4è titre

Cible verrouillée pour le triple champion du monde du demi-fond, « l’indétrônable » Hicham El Guerrouj. Auréolé des trois titres consécutifs qu’il a en sa possession, le champion marocain vise, en effet, de s’adjuger un quatrième. Histoire de consolider son hégémonie, qui dure depuis 1997 sur la distance. Demeuré intouchable depuis cette date, El Guerrouj a tout simplement endossé le statut de cauchemar pour ses adversaires sur le 1500m. Une distance sur laquelle il fait preuve d’une voracité démesurée. « C’est très important, je veux ce quatrième titre », ne cesse-t-il de marteler à chaque fois que l’occasion se présente. L’ardeur de notre champion sur 1500m a sans doute été catalysée par la chute affligeante qui entrava, en 1996 au Jeux Olympiques d’Atlanta, sa marche impériale vers la médaille d’or olympique. Car c’est depuis cette date que Hicham est devenu intraitable sur le Championnat du Monde du 1500m, où il s’adjugea la plus haute marche du podium pour les années qui suivirent, sans autres alternatives. Ceci étant, la médaille d’or olympique semble toujours lui résister. Qu’à cela ne tienne, à 19 heures, aujourd’hui, le starter donnera le départ de la finale du 1500m messieurs à Saint-Denis. Les challengers du champion marocain, venus des quatre coins du globe, auront là le « redoutable » privilège de le défier. C’est dire l’étiquette de mythe que le triple champion du monde est en train de revêtir. Que ce soit le Portugais Rui Silva, l’Espagnol Roberto Parra, le Français Mehdi Baala et bien d’autres, Hicham El Guerrouj ne manquera pas de donner du fil à retordre à tout ce beau monde. Il faut dire qu’ils y sont préparés et savent pertinemment à quoi s’attendre. Chose qui fera de cette finale une course de très haut niveau. Et pourquoi pas, croisons les doigts, pourra-t-il améliorer son propre record du monde de 3mn 26sec, établi le 14 juillet 1998 à Rome. Un record dont la première réalisation fut l’oeuvre de l’Américain Santee, en 1954, et qui était de 3 min 42 secs et 8 dixièmes. Engagé dans un doublé inédit 1500-5000 mètres, Hicham El Guerrouj est indéniablement investi d’une mission difficile. Une sorte de pari fou que le champion national défendra à couteaux tirés. L’acharnement particulier dont il a toujours fait preuve y sera pour beaucoup. La difficulté réside notamment dans le calendrier fixé à cet effet. El Guerrouj devra disputer, demain à 16h 45 minutes, le 1e tour du 5000m messieurs, aux côtés de ses compatriotes Salah Hissou et Abderrahim Goumri. L’espacement réduit entre ces deux courses aura pour effet de corser l’affaire. Enjeu délicat, certes, mais Hicham El Guerrouj ne semble pas pour autant troublé par son double engagement. Il est ainsi convaincu de son choix. Convaincu, également, d’avoir la capacité de donner vie à ses ambitions et, par ricochet, à celles de nous autres Marocains.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *