Élection des meilleurs sportifs de l’année

A l’approche de la fin de l’année, l’heure est aux bilans. L’agence MAP, comme à son accoutumée, s’apprête à élire les meilleurs sportifs de l’année 2003, se basant sur les résultats d’un sondage auprès des médias étrangers accrédités dans le Royaume. Une liste non-exhaustive est ainsi proposée à ces derniers, incluant les sportifs qui ont signé des performances ou réalisé de bons résultats aussi bien sur le plan national, régional, continental que mondial. Les médias en question disposent en outre de la possibilité de choisir d’autres sportifs, qu’ils jugent ayant marqué la saison, même s’ils ne figurent pas sur la liste initialement présentée par l’agence. Pour ce faire, le choix des rédactions sportives (trois meilleurs sportifs de l’année) doit parvenir à la MAP avant le 15 décembre en cours. Ce titre honorifique est ainsi disputé par plusieurs sportifs, athlètes, tennismen, footballeurs ou autres judokas. Chez les hommes, de grandes pointures, ayant marqué l’année 2003 figurent en tête de liste. Il s’agit notamment de Hicham El Guerrouj, champion du monde du 1.500m, médaillé d’argent au 5.000 et meilleur athlète de l’année, de Younès El Aynaoui, 13e au Champions Race, finaliste à Casablanca, semi-finaliste aux tournois de Long Island (USA), au Master Series de Madrid et de Doha et de Jaouad Gharib, vainqueur du Marathon des mondiaux de Paris. Le judoka Safouane Attaf, champion d’Afrique juniors à Ouagadougou, médaillé d’or aux tournois de Johannesbourg (junior et senior) et de Niamey, le milieu de terrain du Raja de Casablanca, Nabil Masloub, l’international et attaquant de l’équipe nationale et de Sochaux Jaouad Zaïri, lechampion du Maroc de saut d’obstacles, Ahmed Derghal et le premier Marocain à faire partie des 100 meilleurs échéphiles mondiaux, Hicham Hamdouchi, sont également de la partie. Chez les dames, la concurrence sera rude entre Amina Aït Hammou, 4ème au double tour des derniers mondiaux d’athlétisme, Siham Hilali, championne du monde des cadets du 3.000m à Sherbrook (Canada), Meriem Alaoui Selsouli, championne d’Afrique juniors à Garoua (3.000m), Ibtissam Zaoui, championne d’Afrique juniors de judo (-52kg) à Ouagadougou, Mouna Benabderassoul, médaillée d’or au championnat arabe de taekwondo et Fatima-Zohra Kamal, première Marocaine à obtenir le titre de maître international (M.I) des échecs.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *