Eliminatoires CAN 2017: Le Maroc franchit le cap

Eliminatoires CAN 2017: Le Maroc franchit le cap

Grâce à cette petite mais ô combien importante victoire, les Lions de l’Atlas s’offrent une belle option dans ce coude-à-coude avec l’autre prétendant sérieux de ce groupe.

Première sortie et premier succès pour le technicien français Hervé Renard, qui a réussi en compagnie de la sélection nationale de football à ramener une précieuse victoire en terre capverdienne. Ceux qui ont suivi la rencontre samedi en fin d’après-midi ont dû remarquer une composition fraîche, ragaillardie par son renforcement de nouvelles têtes.
Ce match clé de la 3ème journée des éliminatoires de la Coupe d’Afrique des nations (CAN 2017) a permis au Maroc de déloger son rival du jour du fauteuil de leader.

Pleins d’élan, les Lions de l’Atlas ne se sont à aucun moment de la rencontre laissé dominer.
D’entrée de jeu, les joueurs marocains ont imposé un pressing haut, acculant les Capverdiens à se retrancher en défense et à subir les assauts répétitifs, animés notamment par Mbarek Boussoufa, Youssef El Arabi, Soufiane Boufal et Nabil Dirar.

Deux alertes sérieuses ont, ainsi, annoncé l’ouverture du score des nationaux : dès la 4è minute, sur un centre de Dirar, un défenseur capverdien a failli marquer contre son camp. Deux minutes plus tard (6è), le ballon brossé de Boufal et légèrement détourné de la cuisse par Boussoufa, frôle le montant gauche du gardien adverse. Des tentatives qui annonçaient en douceur l’arrivée imminente du but. En effet, la persévérance a fini par porter ses fruits. Boussoufa, qui anticipait sur une balle perdue dans la surface de réparation adverse est fauché par un défenseur. El-Arabi se charge de la transformation du penalty et offre le premier but aux siens, un peu avant la demi-heure de jeu. Sentant avoir perdu le contrôle de la rencontre, les Requins Bleus ont mené quelques offensives pour revenir au score. En fin de la première période, ils étaient à deux doigts de remettre les pendules à l’heure mais c’était sans compter sur un Mounir Kajoui auteur d’un splendide arrêt.

Le gardien marocain va, encore une fois, s’illustrer dès la reprise, quand il se montre décisif sur une déviation de l’attaquant capverdien Tavares. Cette occasion nette va être, d’ailleurs, la dernière pour les locaux, tiraillés entre la volonté d’égaliser et l’obligation de garder intacte leur cage.

Grâce à cette petite mais ô combien importante victoire, les Lions de l’Atlas s’offrent une belle option dans ce coude-à-coude avec l’autre prétendant sérieux de ce groupe, maintiennent leur invincibilité et prennent un sérieux ascendant mental pour le reste des qualifications, notamment la prochaine confrontation face aux mêmes Capverdiens, demain à Marrakech, pour le compte de la quatrième journée.
Cette victoire a permis au Onze national de s’emparer de la tête du classement avec 9 points, alors que le Cap-Vert est relégué à la seconde place (6 pts).

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *