septembre 26, 2018

 

Eliminatoires CAN 2019 : Le Maroc domine le Malawi et prend la deuxième place

Eliminatoires CAN 2019 : Le Maroc domine le Malawi et prend la deuxième place

Les Flammes ont joué le chrono et ont plutôt cherché à ne pas trop se découvrir avant qu’En-Nesyri ne surgisse derrière les défenseurs pour saisir la perche tendue et porter l’estocade (42è).

Sans grande surprise, la sélection nationale de football a outrageusement dominé son homologue malawite samedi au complexe sportif Mohammed V de Casablanca, pour prendre la deuxième place des qualifications (Gr B) de la CAN Cameroun 2019.

Dans une rencontre quasiment à sens unique, les Lions de l’Atlas ont dicté leur loi. Pour ce match, il ne fallait pas venir en retard. La rencontre n’avait commencé que depuis deux petites minutes quand Hakim Ziyach a scoré sur une belle accélération bien aidé par la faiblesse de la défense adverse.

Ce point il fallait le garder et les hommes de Hervé Renard s’y sont employés. Ils n’avaient pas forcément trop d’efforts à fournir tant les joueurs du Malawi multipliaient les erreurs.

Ce match qui s’est soldé sur le score de 3 buts à 0 aurait pu enregistrer un score fleuve, tellement les occasions étaient à foison. Les joueurs marocains, peu créatifs dans l’utilisation du ballon, ont péché par manque de lecture de jeu mais aussi par excès de confiance.

Les coéquipiers du nouveau capitaine El Ahmadi ont donné l’impression d’avoir sous-estimé les Flammes du Malawi en se plaçant en position d’attente sans une vraie quête de but.

En dépit de la possession du ballon qui était certes en faveur des Lions de l’Atlas, la circulation du ballon est restée le plus souvent limitée en milieu de terrain avec de nombreux déchets dans le jeu sans parvenir à trouver des solutions en attaque. Il faut dire que les Flammes ont joué le chrono et ont plutôt cherché à ne pas trop se découvrir avant qu’En-Nesyri, qui aurait pu refaire le coup face à la Roja au dernier Mondial de Russie (11è), ne surgisse derrière les défenseurs pour saisir la perche tendue et porter l’estocade (42è).

De retour des vestiaires, les Marocains ne se sont une nouvelle fois pas fait prier. La deuxième période fut une copie conforme de la première à quelques différences près. La sélection nationale s’est créé de nouvelles occasions, notamment par l’entremise de En-Nesyri. Coup sur coup, il sera trahi par la réussite avant de signer, finalement, son doublé de la soirée à bout portant de son gauche (78è).

Entre-temps, les joueurs du Malawi sortaient de temps à autre de leur cocon pour réaliser quelques tentatives qui n’ont pas été inquiétantes pour la paire de la charnière centrale Ait Bennasser et Ghanem Saiss en l’absence de Benatia et da Costa.

A défaut d’une belle prestation, cette victoire, un fait indéniable, est bonne à prendre, à savourer après cette première escarmouche post-Mondial pour rester sur la même dynamique.

Avec trois points dans leur escarcelle, les Lions de l’Atlas s’emparent de la deuxième place de la poule ex æquo avec leur rival du jour mais avec une meilleure différence de buts derrière le Cameroun (4 points), qui a ramené le nul (1-1) des Comores.

Les résultats de ce dernier, qualifié d’office, ne seront pas comptabilisés à la fin de ces joutes éliminatoires.

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *