Eliminatoires de la CAN 2017 : Hervé Renard joue la carte des jeunes

Eliminatoires de la CAN 2017 : Hervé Renard joue la carte des jeunes

Le match amical entre l’équipe nationale marocaine et son homologue albanaise, qui s’est déroulé mercredi soir au stade Loro-Boriçi à Shkodër, n’a connu ni vainqueur ni vaincu. Cette rencontre s’inscrit dans le cadre de la préparation des Lions de l’Atlas pour le 3ème et dernier tour qualificatif pour la Coupe du monde 2018 en Russie, ainsi que pour la Coupe d’Afrique des Nations (CAN 2017) au Gabon. Cela a permis à Hervé Renard de donner l’occasion à de nouveaux joueurs pour s’affirmer, notamment Naif Akrad, Youssef Naciri et Aziz Bouhadouz, et de se faire une idée sur les forces et les faiblesses de l’équipe nationale.

Il est à noter que six mois se sont écoulés depuis la nomination du technicien français à la tête de la sélection marocaine. Depuis qu’il a pris les rênes de la sélection, de grands changements ont été opérés. Le premier test l’a opposé au Cap-Vert dans une double confrontation décisive pour le compte des phases qualificatives pour la CAN 2017. M. Renard a réussi le pari et a récolté 6 points aidant ainsi l’équipe nationale à s’assurer, sereinement et rapidement, la qualification. Ceci représente une opportunité pour travailler sans pression et optimiser le temps en expérimentant de nouveaux jeunes joueurs. Le but n’est-il pas de former une ossature faite par de jeunes talents capables de relever le défi au futur ?

Et parmi les autres acquis obtenus, l’amélioration notable de la position du Maroc dans le classement général établi par la FIFA. Il est à noter que la sélection nationale est passée de la 83ème à la 53ème place et se voit classer par la même occasion au 7ème rang au niveau africain. M. Renard est également parvenu à calmer les tensions et mettre fin aux querelles intestines entre les techniciens de la sélection. En fin stratège et grâce à la qualification précoce, il a pu convaincre un bon nombre de jeunes joueurs évoluant à l’étranger de porter le maillot national à l’instar de Achraf El Hakimi (Real Madrid), Youssef Naciri (Malaga), Youssef Ait Bennaser (FC Nancy), Mendil (Lille) et Soufiane Mrabet (Utrecht).

Le casse-tête des binationaux semble connaître un bon dénouement. «Je pense qu’il y a assez de bons joueurs pour pouvoir rivaliser avec les meilleures équipes en Afrique. Le plus important, c’est d’associer à ce talent un état d’esprit irréprochable et une grande fierté de porter le maillot national», confiait M. Renard au moment de sa nomination. Cela s’est ressenti dans la liste qu’il dévoile avant les matchs.
Certains de ces joueurs ont fait étalage de leur talent mercredi. Ils seront appelés une nouvelle fois à défendre les couleurs nationales ce dimanche face au Sao Tomé. Ce match qui aura lieu au complexe sportif Moulay Abdellah à Rabat rentre dans le cadre des éliminatoires de la CAN 2017.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *