Émulation chez les pros

Émulation chez les pros

Jamais un événement sportif n’a mobilisé autant de jeunes. Jamais aussi l’équipe nationale n’a fait l’objet d’autant d’engouement de la part des jeunes marocains résidant à l’étranger. Les retombées en termes d’effectifs sont plus que conséquentes. Et tant mieux pour Badou Zaki, Mustapha Madih et Fethi Jamal. Sauf qu’ils auront du mal à choisir entre tout ce beau monde.
Auparavant, pour honorer l’image du football national dans les grands rendez-vous, notamment la Coupe du Monde et la Coupe d’Afrique des Nations, les dirigeants du ballon rond national ne se cassaient pas la tête. Ils faisaient appel aux internationaux marocains, qui évoluaient en France, en Belgique et en Suisse. L’idée était de bien représenter le football marocain, mais cela a fini par tirer vers le bas le niveau du championnat national.
Aujourd’hui, les donnes ont changé. Certes, c’est toujours la même politique, au détriment des clubs, mais la brillante prestation des « Lions de l’Atlas » est venue donner un nouveau souffle au football national.
Les Hadji, Zairi, Chamakh…sont devenus des idoles du peuple marocain. Contrairement à ce qui se passait, il y a une dizaine d’années, nos professionnels ne viennent plus uniquement de l’Hexagone, de la Belgique et de la Suisse. Une nouvelle génération de jeunes joueurs a vu le jour. Des étoiles montantes, comme Moukthari, Kharja, Mouha, personne ne les connaissait avant. Il fallait attendre les dernières sorties des « Lions de l’Atlas » avant leur départ pour la Tunisie, pour les découvrir. Après la CAN, ces joueurs sont devenus des stars dans notre pays, mais également dans leurs propres clubs. Devant l’abondance des offres, ces joueurs ont eu l’embarras du choix, quant à la suite de leur carrière.
Le cas de l’attaquant des Girondins de Bordeaux, Marouane Chemakh, qui hésite entre le FC Valence et le club de l’international marocain, Noureddine Naybet, Deportivo la Corogne. Ou encore Moha Yacoubi, sollicité par plusieurs clubs européens, mais qui a fini par opter pour son propre club, Osasuna. La signature du contrat de quatre ans est prévue dans les jours qui viennent. Aujourd’hui, les joueurs marocains sont de vrais ambassadeurs du ballon rond national en Europe : France, Belgique, Suisse, Denmark, Russie, Ukraine, Irlande, Roumanie, Bulgarie, Portugal, Italie, Espagne …Mais la nouveauté, c’est que la plus grande colonie des professionnels marocains se trouve, actuellement, en aux Pays-Bas ( plus de 25 joueurs) et en Allemagne ( plus de 14 joueurs). Des joueurs comme le frère de Youssef Mokhtari, Oualid (21 ans), sociétaire de SV Wehen, Naser El Kasmi (21 ans), coéquipier d’Abdelaziz Ahnafouf à MSV Duisburg, Mehdi Taouil (FC Nurnberg), 20 ans, Lotfi El Bousidi ( FSV Mainz), 21 ans, Mimoun Azaouagh, 21 ans du même club, Adnane Barakat (21 ans), coéquipier de Bokhari (23 ans), Ali Bosabone (24 ans), Anouar Diba (20 ans) au club Nak Breda, Abdelali Chait (19 ans) et Karim Touzani (22 ans), tous deux joueurs d’Ultrecht, Jamal Dibi (23 ans), coéquipier d’Ali Khatabi à AZ Akmar, Anouar Meddouni (20 ans) de Willem II et Faouzi Azzoumi (21 ans) de Vitesse. Sous d’autres cieux, brillent d’autres jeunes talents comme le Norvégien, d’origine marocaine, Hassan Fakiri (25 ans), demi-finaliste de la Ligue des Champions avec l’AS Monaco, Ousalah Mustapha (21 ans) qui fait un bon parcours avec le club belge de St Liège, Abdelmajid Oulmers avec Charlerois, Farid Talhaoui (21 ans), Guingamp, Othman Hamam (21 ans), Toulouse, Younès Benjelloun (20 ans), joueur du PSG, prêté cette saison à Amiens. Sans oublier, Abderezak Jadid (20 ans), coéquipier de la star italienne, Roberto Baggio, à Brescia et Nabil Abdellah (22 ans), joueur du club anglais d’Ipswich Town. Que de jeunes talents qui feront certainement parler d’eux dans les années à venir ! Et qui sont suivis de près et avec fierté, via les bouquets numériques, par les mordus du ballon rond national.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *