Enquête de la Fifa sur Maxi Rodriguez

Enquête de la Fifa sur Maxi Rodriguez

«Une enquête a été lancée à l’encontre de Maxi Rodriguez, car il semble avoir frappé Schweinsteiger», a déclaré le directeur de la communication de la Fifa.
«Aucun joueur allemand ne fera l’objet d’une enquête», a-t-il par ailleurs précisé, avant d’ajouter que «l’ouverture d’une enquête sur le comportement de responsables de l’encadrement, allemands et argentins, était encore à l’étude.
Je ne peux citer aucun nom, mais la commission de discipline étudie les rapports et visionne les images des incidents pour prendre une décision rapide: c’est toujours un problème urgent à trancher». A la fin du quart de finale Allemagne-Argentine, plusieurs joueurs et responsables techniques se sont battus sur le terrain, l’Allemand Mertesacker recevant même un violent coup de pied au bas-ventre.
L’Argentin Leandro Cufré, remplaçant pendant le match, a immédiatement reçu un carton rouge et a été cité devant la commission de discipline de la Fifa.


Beckham abandonne son brassard de capitaine
David Beckham a annoncé dimanche qu’il ne porterait plus le brassard de capitaine de l’équipe d’Angleterre, après l’élimination contre le Portugal (0-0, 3 t.a.b. à 1) en quart de finale du Mondial 2006 de football samedi. Beckham, 31 ans, sorti sur blessure pendant le match, était au bord des larmes lorsqu’il a lu une déclaration devant la presse, pour affirmer qu’il était prêt à continuer à jouer en sélection, mais qu’il ne souhaitait plus assumer la charge de capitaine. «Après avoir été capitaine pendant presque six ans, pour 58 de mes 95 sélections, je sens que le temps est venu de passer le brassard, au moment où nous allons entrer dans une nouvelle ère avec Steve McClaren», a dit Beckham.
McClaren a été désigné pour prendre la suite du Suédois Sven-Goran Eriksson à la tête de la sélection anglaise. «Ce fut un honneur et un privilège d’être le capitaine pour notre pays et je veux souligner mon souhait de continuer à jouer pour l’Angleterre. Cette décision a été la plus difficile à prendre de tout ma carrière. Mais après avoir discuté avec ma famille et avec mes proches, je sens que c’est le bon moment».


Mourinho salue la performance du gardien Ricardo
L’entraîneur portugais José Mourinho, double champion d’Angleterre avec Chelsea, a salué la performance du gardien portugais Ricardo qui a arrêté trois tirs au but contre l’Angleterre au cours de la même séance qualifiant son équipe en demi-finale du Mondial 2006.
«C’est un moment marquant non seulement parcequ’il a arrêté un penalty, mais surtout parce que c’était celui du meilleur tireur anglais (Frank Lampard). Quand l’équipe d’en face choisit son meilleur tireur pour le premier tir et que le gardien parvient à l’arrêter, ce que personne n’avait encore réussi à faire au cours des deux dernières années (stopper un penalty de Lampard), il montre sa grande confiance et dans le même temps porte un coup à la confiance des Anglais», a-t-il expliqué. Mourinho a également salué l’entraîneur de la sélection, le Brésilien Luiz Felipe Scolari, et s’est déclaré favorable à ce que son contrat soit prolongé.


L’Italie prête à en découdre avec l’Allemagne
L’équipe d’Italie, en pleine confiance malgré un lourd climat extra-sportif, s’apprête à affronter toute l’Allemagne rassemblée derrière sa sélection nationale en demi-finale du Mondial 2006 de football, mardi à Dortmund. Depuis le début du tournoi, la Squadra Azzurra est parvenue à faire abstraction du contexte dans la Péninsule, entre les scandales secouant le Calcio et la tentative de suicide supposée de l’ex-joueur de la Juventus Turin, Gianluca Pessotto. Les Italiens ont livré des prestations mitigées contre les Etats-Unis (1-1) et l’Australie en 8e de finale (1-0 sur un penalty controversé dans le temps additionnel), mais convaincantes face à des équipes réputées plus huppées, telles que le Ghana (2-0) et la République tchèque (2-0), balayant même l’Ukraine de Shevchenko en quarts (3-0). L’Italie espère poursuivre sur sa lancée de 23 matches sans défaite. «Nous allons nous mesurer à une grande équipe qui est soutenue par tout un pays, mais nous croyons en nous-mêmes», a déclaré l’arrière Fabio Grosso. La confiance est forte du côté des coéquipiers du capitaine Fabio Cannavaro: «Nous ne sommes plus qu’à une étape du bout du chemin et nous voulons gagner la Coupe du monde», avance ainsi Francesco Totti. Le meneur de jeu se réjouit déjà de ce duel: «L’Allemagne a une équipe forte et organisée, mais si vous me demandiez si j’aurais voulu jouer une autre équipe, je répondrais non».

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *