Entrée réussie pour l’Inter, le Milan AC et la Juve

L’Inter Milan, qui a disposé du Torino (1-0), le Milan AC, victorieux à Modène (3-0), et la Juventus Turin qui l’a nettement emporté sur Atalanta Bergame (3-0), ont parfaitement réussi leur entrée dans le Championnat d’Italie de football, qui a débuté, samedi et dimanche, directement sur la deuxième journée.
En revanche, l’AS Rome s’est inclinée 2 à 1 sur le terrain de Bologne. L’Inter Milan, sans sa vedette brésilienne Ronaldo passée au Real Madrid, est parti du bon pied. L’équipe milanaise a parfaitement négocié ce premier obstacle.
L’Inter a obtenu le but vainqueur par une tête de Christian Vieri (23), sur un centre du Français Stéphane Dalmat. Le Torino a joué la seconde période à dix, pour l’exclusion de Comotto. Le Milan AC, et son avant-centre international Filippo Inzaghi, déchaîné, auteur d’un doublé, n’ont pas fait le détail (3-0) face aux nouveaux promus de Modène. Les Milanais ont largement dominé, en dépit de l’absence de l’Ukrainien Andreï Shevchenko. Le Brésilien Rivaldo, encore en petite forme, est entré en jeu à 20 minutes de la fin. La Juve déjà au point n’a laissé aucune chance à Atalanta (3-0), et confirme son remarquable potentiel. Les champions en titre, sous l’impulsion d’Alessandro Del Piero, ont joué un football d’excellente facture, et ont été logiquement récompensés par deux buts de Del Piero, dont le premier sur penalty.
L’AS Rome, décevante, a manqué son départ en s’inclinant (2-1) à Bologne au terme d’un match de piètre qualité. La Roma, encore loin de son meilleur niveau à l’image de ses attaquants, a ouvert le score par l’Argentin Gabriel Batistuta (43), qui a transformé un penalty accordé pour une faute sur le Brésilien Cafu.
Bologne a renversé la vapeur sur un doublé de la tête de l’Argentin Julio Cruz. Dans les derniers matchs du jour, Pérouse a pris le meilleur sur Reggina (2-0), alors que Brescia, avec Roberto Baggio, s’est inclinée à domicile devant Piacenza (2-1). Le but vainqueur de Piacenza a été l’oeuvre du « vieux » Dario Hubner, 35 ans, venu de…Brescia, d’une frappe imparable à la limite de la surface de réparation.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *