Entretien avec Abdelaâti Iguider, athlète du 1.500 m : «Je reste confiant sans être orgueilleux»

Entretien avec Abdelaâti Iguider, athlète du 1.500 m : «Je reste confiant sans être orgueilleux»

ALM : Quelles sont vos impressions après votre grande victoire aux Mondiaux d’athlétisme en salle à Istanbul?
Abdelaâti Iguider :  Je suis heureux de cette consécration mondiale tant attendue non seulement par moi, mais également par la Fédération royale d’athlétisme. Mon souhait était d’offrir le métal précieux à mon pays pour la première fois depuis 2001 et entendre l’hymne national retentir dans la salle d’Atakoy d’Istanbul. Je tiens à mentionner que j’étais surpris par l’accueil chaleureux de la FRMA. C’est un soutien qui remonte le moral.

Après Istanbul, êtes-vous prêt à  relever le défi des Jeux Olympiques de Londres?
Après ce parcours apaisant, je vais me concentrer, dès à présent, sur les JO-2012  à travers d’intenses entraînements sous la houlette de Abdelkader Kada à Rabat et à Ifrane et augmenter le nombre de participations à des meetings internationaux pour mieux me préparer à ce rendez-vous. Je crois qu’il faut rester confiant sans être orgueilleux et garder les pieds sur terre.

Ne comptez-vous pas changer d’entraîneur?
Au contraire, je crois que Abdelkader Kada est le meilleur entraîneur pour m’encadrer. D’ailleurs c’était le coach du recordman mondial Hicham El Guerrouj sur les pas duquel j’aimerais bien continuer et créer des exploits pareis aux siens

Est-ce que les conditions à la FRMA se sont améliorées?
Oui, on peut dire cela. Actuellement il y a un climat de bonne confiance au sein de la Fédération. Je remercie le président de la FRMA d’avoir pris plusieurs bonnes initiatives en faveur des athlètes ainsi que la Fédération. Aujourd’hui, il y a l’Académie internationale Mohammed VI d’athlétisme à Ifrane qui va ouvrir ses portes prochainement et qui permettra aux jeunes athlètes de mieux se préparer dans des conditions optimales selon les méthodes qu’exige la pratique moderne des sports.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *