Équipe nationale : 2009, une année d’échec pour le football national

Équipe nationale : 2009, une année d’échec pour le football national

2009 a été une année blanche pour le football marocain qui a essuyé des revers historiques aussi bien au niveau continental qu’international, notamment après l’échec de la sélection nationale dans les qualifications combinées CAN/Mondial 2010. Si le football national avait perdu beaucoup de sa lueur depuis des années, les contre-performances de l’équipe nationale et des clubs viennent confirmer que cette régression n’est pas qu’un nuage d’été. La sélection nationale était la formation la plus faible de son groupe lors de ces qualifications en inaugurant son parcours par un revers à domicile sur le score de 2 à 1 devant le Gabon et un autre faux pas humiliant à Libreville (3-1). Elle a échappé à deux reprises à la défaite contre le Togo en faisant des matchs nuls 0-0 à l’aller et 1-1 au retour, qui restent ses meilleurs résultats dans les qualifications.
Sa sortie officielle de la course pour la qualification a fait couler beaucoup d’encre et suscité des réactions et des critiques qualifiant d’«humiliante» la sortie par la petite porte des nationaux. Ces réactions ont reflété de manière concrète la grosse déception du public sportif marocain suite à cette élimination combinée de la CAN et du Mondial et son classement dans la 4e et dernière place, après avoir été incapable de ramener le moindre succès.
Outre cet échec des «Lions de l’Atlas», qui n’ont pas pu dire leur mot face à des troupes qui, juste avant le départ des compétitions, étaient loin d’être données favorites, à l’exception du Cameroun, le ballon rond marocain a également subi les piètres prestations des jeunes catégories et des clubs nationaux.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *