Espagne : le FC Séville trop tendre

Espagne : le FC Séville trop tendre

Le FC Séville, qui a fait match nul à domicile dimanche face au Racing Santander 0-0 lors de la 29ème journée de la Liga, n’a pas profité de la défaite du FC Barcelone samedi à Saragosse 1-0, contrairement au Real Madrid qui se rapproche grâce à son succès contre Osasuna (2-0).
La défaite du Barça, battu par plus fort que lui au stade de La Romareda, et le nul des Sévillans (sans doute un peu usés par la Coupe de l’UEFA) qui restent à la deuxième place, à un point du leader catalan, ont fait les affaires du Real Madrid.
La victoire contre Osasuna a mis les hommes de Fabio Capello à un point de Séville et deux de Barcelone, une situation quasi inespérée pour le Real Madrid à neuf journées de la fin, vu le niveau de jeu affiché toute la saison.
Bien démarqué par une tête d’Emerson, Raul a ouvert le score à la 24ème minute sur une frappe du gauche de près. Et à dix minutes de la fin, l’attaquant brésilien Robinho a été tout heureux de voir un centre de Gonzalo Higuain repousser dans ses pieds par le gardien d’Osasuna Ricardo Lopez. Il n’a eu alors aucune peine à doubler la mise.
«Emerson a montré qu’il pouvait encore faire beaucoup mieux, a réagi Fabio Capello. C’est un joueur important et avec son retour, on peut se battre pour le titre».
Pour sa part, Saragosse s’est offert Barcelone samedi grâce à un but de l’efficace Diego Milito, revenu à la hauteur de Frédéric Kanouté en tête du classement des buteurs (19 buts).
«Ce n’était pas notre jour, mais ils méritent leur victoire», a commenté l’entraîneur des doubles champions d’Espagne, Frank Rijkaard.
«C’est une revanche parce que le Barça nous avait éliminés de la Coupe en février», a souligné Diego Milito. «Ce sont nos meilleures 90 minutes de la saison», a pour sa part affirmé l’entraîneur de Saragosse, Victor Fernandez, aux anges.
Saragosse a enregistré son septième match consécutif sans défaite et peut plus que jamais prétendre à une qualification pour la prochaine Ligue des champions, à seulement six points du Barça, privé samedi de Samuel Eto’o.
Le dernier club espagnol engagé en C1 cette saison, Valence, s’est fait surprendre à Bilbao par l’Athletico grâce à un but de Gabilondo à la 27ème minute. Les Valencians sont 5èmes, à égalité de points (50) avec Saragosse.
L’entraîneur de Valence, Quique Sanchez Flores, qui avait laissé beaucoup de titulaires sur le banc en prévision du match de mardi contre Chelsea, en voulait beaucoup à l’arbitre de la rencontre, Manuel Mejuto Gonzalez. «Mes doutes sont confirmés. Mejuto n’arbitre pas bien Valence et aujourd’hui (samedi) ils nous a très mal arbitrés», a-t-il déclaré en conférence de presse. Enfin, l’Atletico s’est emparé de la 6e place, à trois points de Valence et Saragosse, après son succès 1 à 0 à Villarreal grâce à un but de la tête d’Eller.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *