Etats-Unis : Green Bay remporte son quatrième Superbowl

Etats-Unis : Green Bay remporte son quatrième Superbowl

Les Packers de Green Bay ont remporté le quatrième Superbowl de leur histoire en battant les Steelers de Pittsburgh (31-25), dimanche à Dallas (Texas), où s’est jouée la 45e édition de la fameuse finale de la Ligue professionnelle de football américain (NFL). Les Packers, une franchise historique de la NFL, avaient remporté les deux premiers Superbowl de l’histoire (1967, 1968). Leur dernier datait de 1997, sous les ordres de l’emblématique quaterback Brett Favre. Successeur de Favre, Aaron Rodgers a parfaitement assumé cette lignée pour son premier Superbowl et n’a pas craqué sous la pression. A l’origine de trois des cinq touchdowns de son équipe, avec un bilan de 24 passes réussies sur 35 pour 304 yards gagnés, il a été désigné meilleur joueur de la rencontre (MVP). «C’est un rêve devenu réalité, a réagi Rodgers, 27 ans. C’est ce dont je rêvais quand j’étais gamin en Californie du Nord et que je regardais les San Francisco 49ers de Joe Montana et de Steve Young. Maintenant je l’ai fait.»
 Eu égard à la réputation des deux équipes, les experts s’attendaient à un record historique d’audience, battant les 106,5 millions de téléspectateurs de la précédente édition. Parmi eux le président américain Barack Obama, qui avait invité une centaine de privilégiés à une «Superbowl party» à la Maison-Blanche.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *