Euro 2004 : Quatre pays déjà qualifiés

Le tableau final de l’Euro 2004 commence à se dessiner. Quatre cases se sont déjà remplies à l’issue de l’avant-dernière journée des qualifications disputées mercredi. Ainsi, la France, la République tchèque, la Suède et la Bulgarie ont rejoint le Portugal, pays organisateur. Dans le groupe 1, la France, auteur de six victoires en six matches, n’avait besoin que d’un nul contre la Slovènie. Mais les poulains de Jacques Santini ont fait mieux en l’emportant par deux buts à zéro, grâce d’abord à Trezeguet, buteur à la 10ème et Dacourt, (71ème). Après le nul entre Israël et Malte (2-2), la Slovénie est assurée de la place de barragiste avant même la dernière journée. L’affiche de la soirée, République tchèque – Pays-Bas, a totalement dénoué la situation dans le groupe 3. Les Tchèques, auteurs d’une superbe campagne, ont décroché leur sésame en surclassant les Orange 3-1. Ces derniers, déjà absents du Mondial-2002 et qui ont joué à dix pendant 77 minutes après l’exclusion de Davids, devront passer par les barrages. Dans le groupe 4, la Suède, a également assuré sa qualification en s’imposant en Pologne (2-0). Derrière, la Lettonie (13 pts) est remontée à la 2ème place après sa victoire contre la Hongrie (11 pts, 3-1). Autre qualifié, la Bulgarie (groupe 8), qui s’est logiquement imposée en Andorre (3-0) et a dans le même temps profité de la défaite de la Croatie en Belgique (1-2). Belges et Croates sont à égalité à 13 points, et les Croatie-Bulgarie et Belgique-Estonie du 11 octobre seront donc décisifs. L’Italie, elle, a concédé de justesse le nul en Serbie et Monténégro (1-1). Mais elle reste cependant en tête du groupe 9 (14 pts) devant le pays de Galles (13), qui a fait match nul avec la Finlande (1-1). Dans le groupe 2, le Danemark, qui pouvait se qualifier, a manqué le coche en concédant un nul 2-2 à domicile contre la Roumanie. Mais la qualification lui tend les bras: il n’a besoin que d’un nul, le 11 octobre en Bosnie-Herzégovine. L’Allemagne, elle, n’a pas failli face à l’Ecosse (2-1). Elle a repris la tête du groupe 5 et n’aura besoin que d’un point lors de l’ultime journée des qualifications contre l’Islande. Dans le groupe 7, tout se jouera lors d’un bouillant Turquie-Angleterre le 11 octobre, après la victoire prévisible de l’Angleterre contre le Liechtenstein (2-0). Enfin, l’Espagne, victorieuse à domicile de l’Ukraine (2-1), s’est rapprochée à un point de la Grèce, leader du groupe 6, qui était exempte.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *