Fakhir renforce le milieu de terrain

Fakhir renforce le milieu de terrain

Le match amical Maroc-Tunisie a révélé au grand jour les faiblesses de la ligne offensive de l’équipe nationale. Les Lions de l’Atlas ont été incapables de percer la défense carthaginoise.
Pour remédier à ce problème, le sélectionneur national, M’hamed Fakhir, a décidé de renforcer le milieu de terrain en rappelant deux attaquants. Le premier est Gharib Amzine qui joue actuellement au sein du club français, Troyes. Et le deuxième n’est autre que Adil Ramzi qui évolue aux Pays-Bas avec l’équipe Roda JC.
C’est en somme les deux changements que le technicien a apporté à son équipe et ce à la veille de la reprise des éliminatoires de la Coupe d’Afrique des Nations (CAN-2008).
A l’issue d’une conférence de presse, tenue lundi 12 mars au centre national de football à Maâmoura, le coach marocain a dévoilé la liste des 21 joueurs qu’il a retenue pour la troisième journée des éliminatoires de la CAN. Le Maroc se trouve dans le Groupe 12 en compagnie du Malawi et du Zimbabwe.
Le Maroc est à la tête de ce groupe avec 3 points. Le Zimbabwe occupe la troisième et dernière place. Le Onze national s’était imposé dans son premier match face au Malawi (2-0) en septembre dernier, alors que le Zimbabwe s’était incliné devant le Malawi
(1-0).
Les nationaux s’envoleront le 25 mars à Harare au Zimbabwe où ils vont entamer leur premier match officiel de l’année.  
La «liste Fakhir» comprend seulement cinq joueurs qui évoluent au championnat national. Il s’agit des gardiens Tarik Jarmouni (FAR) et Mustapha Chadli (Moghreb Tétouan), des joueurs du Wydad de Casablanca, Mourad Falah et Hicham Louissi, et de la star montante de l’Olympique de Khouribga, Hicham Mahdoufi. Le reste, comme d’habitude, joue à
l’étranger.
La rencontre contre le Zimbabwe ne sera certainement pas une ballade de santé pour les hommes de M’hamed Fakhir. L’équipe du Zimbabwe est, en effet, connue pour son jeu trop physique. Un jeu influencé par le football anglais.
M. Fakhir a, d’ailleurs, reconnu que la mission du Onze national ne va pas être facile.
«Le Zimbabwe est une équipe qui joue pour l’offensive et possède des éléments forts physiquement et très expérimentés pour disputer de telles rencontres», a affirmé le coach national. «Chaque rencontre a ses spécificités, mais on va jouer pour la victoire afin de pouvoir poursuivre tranquillement notre parcours dans ce groupe», a-t-il ajouté.
Après la prestation peu flatteuse des nationaux face aux Aigles de Carthage, des rumeurs faisant état d’un éventuel limogeage de M’hamed Fakhir se sont multipliés.
Ces rumeurs ont été, cependant, démenties par le vice-président de la Fédération royale marocaine de football (FRMF), Mohamed Aouzal, dans une déclaration à ALM. Le bureau fédéral a ensuite réitéré sa confiance en la personne de M’hamed Fakhir. Ce dernier devra désormais faire le maximum pour soigner l’attaque des Lions de l’Atlas encore peu efficace.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *