Fakhreddine : Sérieux et motivation

Aujourd’hui Le Maroc : Comment expliquez-vous les bons résultats du CODM ?
Fakhreddine :  Avant tout, c’est le fruit d’un travail sérieux. Je dispose d’un groupe de 25 joueurs qui s’entraîne tous dans la perspective d’être parmi le onze aligné en match officiel. Et c’est pour cela que tout le monde effectue le même travail. Je veux dire par là qu’il n’y a pas de vedettes dans ce groupe où tout le monde doit se serrer les coudes. Le football moderne est basé sur ce principe. De toute manière, il n’y a plus de grosses vedettes chez nous et même d’ailleurs à l’étranger, si l’on excepte le cas du Réal de Madrid, qui dispose d’une flopée de stars qui peuvent à tout moment renverser le cours d’un match.  

Comment s’est passée votre intégration au sein du CODM
Dans de très bonnes conditions. Les joueurs ont été très réceptifs à mes consignes et à ma façon de voir le football. Il est vrai que nous avons connu un petit passage à vide marqué notamment par les défaites à Agadir face au Hassania et à Meknès face au FUS, mais nous étions encore en plein «rodage » et nous apprenions à nous connaître mutuellement. En fait, cela m’inquiétait moins que d’être au fait des forces et des faiblesses de l’équipe.  C’est aujourd’hui chose faite. A cet égard, la communication à double sens a été déterminante. Et, après avoir connu cinq années de vaches maigres, le club joue à présent les premiers rôles. Tout cela est accompagné de toute la pression qui va avec.   

Un mot sur votre victoire à Casablanca face au Raja ?
Avant de faire le voyage Meknès-Casablanca, j’ai répété à mes joueurs ce que je leur avais dit avant le match contre le WAC, à savoir : «jouez au football comme vous savez le faire, car nos adversaires sont des gens qui pratiquent un football de qualité. Et si eux ont un bon niveau, pourquoi pas nous?». J’ai également insisté sur le fait que nous devions offrir un bon spectacle. Et c’est ainsi que nous avons gagné  (1-0) en faisant un bon match. Mais la défaite du Raja ne diminue en rien le mérite de cette équipe qui a encore son mot à dire dans la suite du championnat. Je dirai simplement que la chance n’était pas de son côté ce jour-là. Pour ma part, je pense que la formule en football se résume ainsi : du travail, du sérieux et un peu de chance. Avec, bien entendu, de bons joueurs !

Comment voyez-vous la suite du championnat ?
La suite du championnat sera certainement très difficile, car si nous avons des équipes qui visent le titre, d’autres sont en train de lutter pour leur survie en GNF I. Toutes les équipes –et en particulier les mal classées – se défendront becs et ongles pour grignoter le maximum de points. Et on assistera donc à de véritables matches-barrages, difficiles pour tout le monde.

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *