FAR et WAC qualifiés, HUSA out

FAR et WAC qualifiés, HUSA out

Les deux équipes marocaines, FAR et WAC, en lice pour le titre de la Coupe de la Confédération africaine de football (CAF) ont bien rempli leur mission en empochant, samedi après-midi, leurs tickets pour les huitièmes de finale. Vainqueurs à Rabat, il y a deux semaines, sur le score fleuve de 3 à 0, les Militaires n’ont fait que confirmer leur suprématie en s’imposant au match retour à Niamey face à l’Olympic du Niger par 3 à 2. Les hommes de M’hamed Fakhir ont emballé le match grâce un doublé de l’attaquant Hicham Zeroulai (6è, 22è).
Le troisième but de la partie a été inscrit par le jeune Reggadi (87è). Les deux buts nigériens ont été inscrits par Maedgi (51è) et Souleimane Sako (60è). Au prochain tour, l’équipe des FAR n’aura pas la partie facile. Elle affrontera le Club Africain de Tunis, tombeur de Wallidan de Gambie. L’autre représentant du football marocain dans cette compétition, le Wydad de Casablanca, s’est qualifié, lui aussi, aux huitièmes de finale, malgré son match nul, samedi après-midi, face à l’Etoile Filante du Burkina Faso. Il faut dire que les Rouge et Blanc ont peiné avant d’empocher leur billet pour le prochain tour. Si les protégés du Suisse De castel se sont qualifiés c’est grâce à la victoire du match aller, il y a deux semaines (0-1), à Ouagadougou. Auteur d’une piètre prestation, sur la pelouse du stade Bachir de Mohammédia, le WAC a raté complètement son match. Aucun schéma tactique, absence d’automatisme de jeu, des occasions de but qui se comptent sur le bout des doigts, jeu individuel, les Rouge et Blanc avaient du mal à dominer leur adversaire du jour, pourtant, équipe modeste. Une équipe constituée essentiellement de jeunes éléments. Les Burkinabés, en dépit de leur défaite à domicile, ont entamé cette rencontre avec l’ambition de réaliser un bon résultat qui leur permettrait de voler la qualification au WAC.
Et ils étaient tout près d’un exploit. Si le WAC a eu de la chance, le Hassania d’Agadir, qui en est à sa troisième participation, a encore une fois laissé filer l’occasion d’aller plus loin dans la Ligue des Champions africaine. La défaite du match aller au stade olympique à Sousse face l’Etoile Sportive du Sahel (2-0) était difficile à surmonter. Défaite due essentiellement à l’inexpérience des jeunes joueurs du HUSA.
Samedi soir au stade Inbiâat, les hommes de Skitioui, malgré leur détermination et leur rage de vaincre, n’ont pas réussi à faire douter les Tunisiens. Les Gadiris, voulant marquer très vite, sont tombés dans leur propre piège : l’excès de précipitation. Comme à l’accoutumée, à chaque fois que l’adversaire est tunisien, la confrontation de samedi a été tout sauf un match de football. Jeu agressif, gestes qui n’ont rien à voir avec le football, perte du temps…Les Tunisiens ont utilisé tous les moyens pour assurer leur qualification. Et ils l’ont obtenue. Éliminé du 16ème de finale de la Ligue des champions d’Afrique de football, après avoir concédé le nul blanc, le HUSA quitte, donc, trop tôt la compétition. Seul espoir du football marocain dans cette prestigieuse coupe : le Raja de Casablanca, qui devait jouer hier, son match retour contre l’équipe de Jeanne d’Arc à Dakar.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *