FAR-Raja : le choc des titans

FAR-Raja : le choc des titans

Le GNF-1 aborde sa 26e journée avec, finalement, un calendrier à jour, n’accumulant aucun match-retard. L’actualisation ayant été effective, tous les clubs totalisent 25 matchs de disputés. Les spéculations concernant les clubs qui enregistraient des matchs en moins ont ainsi pris fin. C’est le cas du Raja de Casablanca qui était donné pour leader virtuel, mais qui a raté le coche car les trois points de la victoire n’étaient pas toujours au rendez-vous.
Pour cette 26e sortie, les Aigles verts affrontent les leaders incontestés de cette saison, les FAR, qui culminent à 49 points, soit 6 de plus que les dauphins rajaouis. Ce match-choc revêt une importance cruciale pour chacun des deux antagonistes.
En effet, les militaires, qui seront sur le pied de guerre, évoluent dans leurs bases et ambitionnent d’en tirer profit. Le but étant d’engranger les trois précieux points qui pèsent, plus que jamais, dans ce championnat touchant à sa fin. Les locaux seraient alors propulsés en avant et garderaient à (très) bonne distance et leur dauphin et les autres prétendants. En somme, ce serait, pour les FAR, un grand pas vers le sacre ultime.
Idem pour le Raja qui vise à réduire l’écart avec ses hôtes. Si les visiteurs forcent la décision et restent à trois longueurs seulement du meneur, ce serait un retour notoire au statut de champion potentiel. Le scénario inverse les éloignerait tellement que la tâche deviendrait hautement ardue. On se rend ainsi à l’évidence : les rajaouis ne se laisseront certainement pas passer sur le corps aussi facilement.
Le WAC et le CODM se positionnent en troisième et quatrième place, avec 42 points chacun dans la musette. Le Wydad jouera à domicile contre l’Ittihad de Tanger, une formation qui a réussi à prendre ses distances avec la zone de relégation et qui se maintient à 9 points de celle-ci. Une victoire des locaux, escortée à une défaite du leader, leur permettra de rêver. Opération complexe mais pas impossible. Les suites du cas contraire seront difficiles à gérer pour ce club qui a peiné dans sa remontée. L’IRT, quant à elle, ne vise qu’à se maintenir en sécurité et un simple nul serait salutaire à plus d’un titre.
Le CODM sera également acteur dans le second choc de la journée, face à l’Olympique de Khouribga, qui ne totalise que 40 points, après avoir fait un excellent début de saison. Les deux clubs qui se côtoient depuis l’entame du championnat se donneront à fond et livreront assurément un match de bonne facture. Révélation de la saison, la prodigieuse Association Sportive de Salé s’apprête à accueillir, comme il se doit, le tenant du titre gadiri. Nimbés de leur série à succès, les Slaouis feront des mains, mais surtout des pieds, afin de grossir leur cumul de points.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *