Fathi Jamal : «Les agents de joueurs cherchent à m’écarter de la sélection»

Fathi Jamal : «Les agents de joueurs cherchent à m’écarter de la sélection»

ALM : Après le match amical Maroc-Zambie, quelle évaluation faites-vous du
rendement de la formation nationale?
Fathi Jamal : Dans l’ensemble, c’est un bon test que ce soit au niveau du rendement ou du comportement positif du groupe. Nous allons défendre nos chances intelligemment mais avec sérénité. La présence de Abdeslam Ouaddou malgré sa blessure, à titre d’exemple, avec le groupe, ne peut que confirmer  cette  cohésion  et cette solidarité. Nous avons d’excellents joueurs  et nous allons récupérer  Ouaddou, Alloudi, Boussoufa, Sbai, El Mbarki, Hermach, El Zhar, Benjelloun et Aïny.  Nous avons besoin de tous les joueurs qui seront véritablement engagés pour que nous soyons très forts lors des prochaines échéances. Pour se qualifier à la phase finale de la CAN et du Mondial 2010, il ne suffit pas d’avoir de bons joueurs, mais il faut que nous ayons une bonne équipe homogène et engagée.

Les points positifs et négatifs du groupe ?
Je pense que pour négocier une qualification, il faut gagner tout les matches à domicile et essayer de décrocher le maximum de points à l’extérieur. Le plus important est d’être régulier. De même, nous devons bien gérer notre équipe surtout en évitant le cumul des cartons jaunes.

Vous favorisez les joueurs évoluant dans les clubs du Golfe à ceux du championnat national. Pourquoi ?
Il n’y a que Safri et  Alloudi qui jouent au sein des clubs des pays du Golfe. Pour Marouane Zemmama, il est prêté au club émirati du Chaâb, mais appartient toujours à Hibernian d’Ecosse. Concernant les joueurs du championnat national, ils sont jusqu’à présent au nombre de six.  Il s’agit des deux gardiens, Lamyaghri et Fegrouch ainsi que Issam Erraki et Adil Serraj, Mohamed Oulhaj et Youness Mankari.

Quelques joueurs internationaux parlent de l’implication dans la sélection des éléments du Onze national. Qu’en pensez vous ?
Ce n’est pas juste. Et ce sont ces agents qui poussent les joueurs, non sélectionnés à avancer des informations qui ne sont pas justes, notamment aux médias. Il faut savoir qu’ils cherchent à éliminer indirectement le maximum de joueurs pour donner plus de chances à leurs joueurs clients. C’est un intérêt personnel, ils cherchent à promouvoir leurs joueurs au détriment de l’intérêt national. Je sais que je suis visé dans cette opération.
Leur but est de m’écarter de la sélection et comme le sélectionneur, Roger Lemerre, vient d’arriver, ils pensaient proposer tranquillement leurs joueurs. Le sélectionneur habite en Europe et il a un grand réseau de techniciens qui collaborent avec lui. Aussi, il suit avec un grand intérêt le championnat national. Il faut qu’ils nous laissent travailler en paix.

Comment se présente, alors, cette relation
avec les agents de joueurs ?
Au niveau de l’équipe nationale A, il n’y a pas de relation entre le département technique et ces agents de joueurs.

Vous avez dit que certains  joueurs commencent à pratiquer le métier de manager sportif ?
En Europe, cette opération est bien organisée et aussi bien faite mais chez nous c’est un peu la débandade.

Des joueurs ont démenti vous avoir accusé de complicité avec les agents. Qu’allez vous faire ?
C’est la commission compétente au sein de la Fédération de prendre les mesures qui s’imposent.Personnellement, je vais demander que tout cela soit clarifié.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *