Fayçal Laraïchi pressenti président de la FRMT

Fayçal Laraïchi pressenti président de la FRMT

Parmi les sérieux prétendants  au poste de la présidence de la Fédération royale marocaine de tennis (FRMT), figure Fayçal Laraïchi, le président directeur général de la Société nationale de la radio-télévision (SNRT). Après 45 ans à la tête de la FRMT, Mohamed Mjid devrait s’apprêter à quitter la présidence. La FRMT a annoncé que l’assemblée générale aura lieu le 5 juin à Casablanca avec pour ordre du jour l’élection d’un nouveau président qui devrait succéder à M’jid.  Plusieurs noms ont été évoqués comme Rachid M’rabet, directeur de l’Institut supérieur de Commerce et d’administration des entreprises (ISCAE) ou encore Fouad Mejatti Alami président du club royal de tennis de Fès.
Selon Mokhtar Alami, entraîneur de l’équipe nationale de Fed-cup : «Fayçal Laraïchi est un candidat d’élite qui va donner beaucoup pour le tennis national, sachant que Laraïchi a toujours apprécié le tennis comme un sport ayant toujours besoin  d’attention», a-t-il ajouté. La SNRT présidée par Laraïchi, via ses chaînes «TVM» et «Arriyadia» et en collaboration avec l’ATP et la Fédération royale marocaine de tennis (FRMT), avait également décidé depuis quelques temps la création du Morocco Tennis Tour» dont l’objectif est d’offrir aux futurs champions l’occasion de s’illustrer, à l’instar de leurs aînés Younès El Aynaoui, Hicham Arazi et Karim Alami. L’ex-homme fort de 2M a toujours offert la possibilité de populariser ce sport qui est devenu plus populaire après le football. Pour sa part, Rachid M’rabet veut discuter et parler avec les anciens joueurs et cadres de la fédération pour une nouvelle stratégie tennistique efficace. Le directeur du prestigieux Institut de commerce du Royaume  avait déclaré qu’il ferait  de son mieux pour pousser la raquette de la petite balle jaune. De son côté, Fouad Mejatti Alami a beaucoup investi dans le domaine du tennis, il a également soutenu Fatima Zohra Alami dans son parcours tennistique. Mokhtar Alami avait affirmé que «cet homme a été toujours au service du tennis national, il a investi beaucoup d’argent pour accompagner les nouvelles figures dans le monde de tennis».  À noter que SM le Roi Mohammed VI a dernièrement décoré du Grand Cordon du Ouissam Al Arch Mohamed M’Jid, cet  acteur associatif et sportif.  M.Mjid est un homme connu dans le monde du sport et précisément celui de la petite balle jaune puisqu’il a passé une bonne partie de sa vie à le servir. Côté associatif, M’Jid veut arriver, d’ici fin 2009, à créer 200 coopératives à travers le Maroc. Dans l’univers de la petite balle jaune marocaine, il militait. Avec les moyens modestes dont dispose la Fédération, le président M’Jid voit grand. Il cherche des sponsors de par le monde pour l’évolution du tennis marocain et encourage les joueurs pour qu’ils arrivent au sommet du tennis mondial.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *